Tir de missile par la Corée du Nord, le Japon se dit menacé

le , mis à jour à 04:26
0
 (Réaction sud-coréenne) 
    SEOUL, 3 août (Reuters) - Un missile balistique a été tiré 
mercredi par Pyongyang depuis l'ouest de la Corée du Nord et a 
fini sa course dans la mer à l'est de ses côtes, dans les eaux 
japonaises, rapporte l'armée sud-coréenne. 
    Le missile a été tiré à 07h50, heure de Séoul (22h50 GMT) 
depuis la province du Hwanghae du Sud, au sud-est de la 
capitale, Pyongyang, a dit le bureau des chefs d'état-major de 
Corée du Sud dans un communiqué. 
    Le ministre japonais de la Défense, Gen Nakatani, a déclaré 
que le missile était possiblement de moyenne portée (environ 
1.000 kilomètres), de type Rodong. L'agence de presse 
sud-coréenne Yonhap a fait état des mêmes précisions, citant un 
responsable militaire sud-coréen. 
    Le tir constitue une "menace sérieuse" pour la sécurité du 
Japon, a-t-il poursuivi. C'est la première fois que l'entrée 
d'un missile balistique nord-coréen dans la zone économique 
exclusive du Japon est confirmée, a-t-il précisé. 
    Les forces d'autodéfense japonaises se tiennent en alerte 
dans l'éventualité de nouveaux tirs de missile, a-t-il 
poursuivi. 
    Ce tir, qui a touché les eaux japonaises, témoigne d'une 
"ambition d'attaquer les pays voisins", a dit pour sa part un 
responsable d'état-major sud-coréen. 
    Le tir est le dernier d'une série d'essais balistiques menés 
au mépris des résolutions du Conseil de sécurité de l'Onu. Il y 
a deux semaines, Pyongyang a procédé au tir de trois missiles 
balistiques qui se sont abîmés en mer après avoir parcouru un 
demi-millier de kilomètres vers l'est.   
     
 
 (Jack Kim et Ju-min Park; Julie Carriat pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant