Tinkoff-Saxo : Contador donne de ses nouvelles

le
0
Tinkoff-Saxo : Contador donne de ses nouvelles
Tinkoff-Saxo : Contador donne de ses nouvelles
Souffrant toujours de sa fracture du tibia, Alberto Contador s'est longuement exprimé au micro de la chaîne espagnole Teledeportes. Il ne sait toujours pas s'il participera à la prochaine Vuelta.

Pour la première fois depuis sa chute lundi dernier sur le Tour de France, Alberto Contador a donné une interview à la télévision espagnole, en l'occurrence la chaine Teledeportes. El Pistolero a d'abord donné des nouvelles de sa fracture du tibia, qui le fait toujours souffrir : « Ce n'est pas facile. Ma jambe me gêne beaucoup. L'inflammation diminue peu à peu, mais j'ai toujours mal. Je dois m'arrêter trois semaines, car la blessure peut se rouvrir et le délai serait encore plus long. Je vais être trois semaines sans mon vélo, c'est trop. »

« En une seconde, tout est parti »

Ce qui donne le plus de regrets à l'Espagnol, c'est qu'il est tombé alors qu'il avait pris les plus grandes précautions dans la descente du petit Ballon, et qu'il était, d'après lui, en très grande forme. « Cette chute me dérange, car je fais très attention aux détails. On a dit que j'avais pris des risques inconsidérés... Je suis un coureur qui sait ce qu'il fait et c'est important pour moi. Vous devez faire attention et essayer d'éviter tous les risques, tous les problèmes. Donc c'est encore plus ennuyant d'être tombé en ayant fait très attention. (...) Quand je suis allé vers  l'ambulance, c'était un mauvais moment car j'avais plein d'émotions différentes. Vous commencez à penser à tout le travail que vous avez fourni. Tout allait parfaitement bien, les jambes répondaient bien, et en une seconde, tout est parti. C'est le vélo... »

Reste maintenant à savoir s'il pourra être rétabli pour le départ de la Vuelta, prévu le 23 août. Rien n'est moins sûr. « Je veux faire de la compétition, et je veux profiter de cette course qui se déroule dans mon pays. Il faut que je voie si je peux être à un bon niveau, mais ce n'est pas facile. Je suis très motivé pour le futur, j'espère que la récupération se passera bien et si je ne peux pas être là cette année, je me préparerai pour l'année prochaine ». Le compte à rebours est lancé. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant