Timothé Luwawu-Cabarrot, nouveau en NBA : « C'est bon d'être toujours en compétition »

le
0
Timothé Luwawu-Cabarrot défend sur Beno Udrih, du Miami Heat, lors d'un match de présaison, le 21 octobre.
Timothé Luwawu-Cabarrot défend sur Beno Udrih, du Miami Heat, lors d'un match de présaison, le 21 octobre.

Le Français, seul rookie tricolore en 2016, raconte sa découverte de la ligue américaine de basket chez les modestes Philadelphia Sixers.

Des cinq Français – chiffre historique – sélectionnés par des franchises NBA (National Basketball Association) lors de la draft (bourse aux joueurs) du mois de juin, Timothé Luwawu-Cabarrot sera le seul à fouler les parquets cette saison. Resté sur le banc tout au long du premier match des Philadelphia Sixers cette saison (défaite à Oklahoma City), il a joué ses premières minutes samedi soir, lors de la défaite de son équipe à domicile contre Atlanta (72-104).

La saison passée, les qualités athlétiques du Cannois, qui alterne entre le poste d’arrière et d’ailier, n’avaient pas échappé aux recruteurs de la ligue américaine, qui prenaient place régulièrement dans la salle de l’obscur club KK Mega Leks, en Serbie. C’est finalement Philadelphie, risée de la NBA ces dernières années, qui a chipé le Français en 24e position lors de la draft. Il raconte ses trois premiers mois dans ce monde à part.

A quoi ont ressemblé vos premiers jours après avoir été retenu par les Sixers ?

Le lendemain de la draft, je suis allé a Philadelphie pour une conférence de presse. Le fait d’être à côté du numéro 1 de la draft [l’Australien Ben Simmons, choisi par Philadelphie également] m’a enlevé toute la pression. Puis, je suis resté dix jours là-bas, car je n’avais pas le temps de rentrer prendre des vacances. Il fallait tout de suite enchaîner avec les summer leagues, à Salt Lake City.

Les « summer leagues » ?

Les franchises essayent d’aligner une équipe compétitive mélangeant des joueurs dr...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant