Timochenko: l'UE dénonce l'incarcération

le
0
À Kiev, les partisans de l'ex-premier ministre, jugée pour abus de pouvoir, se sont mobilisés. Son procès a repris lundi matin.

Le boxeur Vitali Klitschko, champion du monde poids lourds, est rentré précipitamment à Kiev ce week-end pour se porter au secours de Ioulia Timochenko, l'ex-égérie de la «révolution orange», devenue la bête noire du président Viktor Ianoukovitch et de son clan. «J'ai suspendu mon entraînement, a-t-il dit, parce qu'un véritable combat pour les valeurs démocratiques se déroule en Ukraine.»

Jugée pour abus de pouvoir, la blonde Ioulia a été placée vendredi en détention provisoire, peu après le témoignage du premier ministre, Mykola Azarov, qui l'a accusée de «corruption». Les partisans de Timochenko sont en colère. Bravant l'interdiction de la justice, ils ont organisé un sit-in sur l'avenue Khrechtchatik, où se situent le tribunal et le centre de détention provisoire. Une centaine de policiers anti-émeutes se sont déployés dimanche matin tout autour de leurs tentes. Des «sympathisants» du Parti des régions, la formation du président, ont été eux a

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant