Timide rebond à la Bourse de Paris

le
0
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (C. Volant)
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (C. Volant)

L'indice CAC 40 prenait 28,36 points à 4.255,32 points.

Le marché parisien retrouvait quelques couleurs après un début de semaine particulièrement difficile. La veille, il avait perdu 1,33% au lendemain d'un sévère recul (-2,47%).

Les indices européens rebondissaient "mais les mouvements sont brutaux ces dernières séances et "la confiance peine à s'installer durablement, les rebonds étant rapidement vendus", relève le courtier Aurel BGC.

Le marché suivait les mouvements des prix du pétrole qui avaient du mal jeudi matin à prolonger leur brusque rebond de la veille lié à l'affaiblissement du dollar et à de nouvelles spéculations sur une éventuelle réduction de la production de l'Opep.

La hausse du pétrole a permis à la Bourse de New York de connaître un sursaut en fin de journée, au terme d'une séance indécise.

Le marché parisien se reprenait après avoir souffert la veille d'un discours du président de la Réserve fédérale (Fed) de New York William Dudley et d'un indicateur décevant aux Etats-Unis, qui ont pesé sur le dollar.

«Les indices européens sont les dindons de la farce lors de la séance de la veille. Ils n'ont pas profité du rebond du pétrole mais ont souffert de la nouvelle chute des banques (...) et de la forte hausse de l'euro», explique Aurel BGC.

Les investisseurs se sont inquiétés des propos de M. Dudley qui "a clairement indiqué que la

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant