Timide rebond à la Bourse de Paris

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - À 9 heures 30, l'indice CAC 40 prenait 5,33 points à 4.034,26 points. La veille, il avait reculé de 1,35% sous l'effet de prises de bénéfices après avoir récemment atteint des plus hauts depuis mi-février 2011.

En dépit de quelques rendez-vous macroéconomiques, telles que les ventes de logements anciens en juillet aux Etats-Unis (16H00), "tous les yeux seront tournés vers la publication" en soirée du compte-rendu (les minutes) de la dernière réunion du Comité de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed), résument les économistes de Crédit Agricole CIB.

Selon les stratégistes de Crédit Mutuel-CIC, "la publication des minutes de la Fed en fin de journée sera l'évènement qui conditionnera la fin de l'été".

"En fonction des informations qu'elles contiendront sur les intentions des membres de la Fed sur la réduction des achats mensuels, les anticipations des investisseurs devraient s'ajuster", poursuivent les stratégistes, qui attendent des précisions sur le calendrier, "le montant et la composition du changement anticipé".

Les marchés ont profité longtemps de cette politique monétaire très accommodante et en redoutent le ralentissement puis l'arrêt. Le compte-rendu publié mercredi soir devrait éclairer les intentions du Comité de politique monétaire, qui pourrait annoncer un changement de politique dès sa prochaine réunion en septembre.

Cependant, la publication ayant lieu après la clôture des marchés européens, ils devraient "rester attentistes" jusqu'à la fin de la séance, estime Chris Weston, stratégiste chez IG.

Du côté des valeurs, les bancaires profitaient du rebond de la cote à l'image de BNP Paribas (+0,60% à 49,33 euros), Crédit Agricole (+0,75% à 8,07 euros) et Société Générale (1,19% à 34,40 euros). Environ 600 salariés de la banque rouge et noire sont intéressés par des départs ou reclassements en interne, alors que la banque entend supprimer près de 500 postes, selon des sources syndicales.

Certaines valeurs cycliques se reprenaient également comme Saint-Gobain (+0,31% à 35,33 euros) ou Lafarge (+0,36% à 46,60 euros).

Sanofi (+0,36% à 77,22 euros)
a provisoirement arrêté l'activité de son usine du Caire en Egypte et "évalue la situation quotidiennement" pour envisager une reprise sans risque pour ses employés.

De son côté, GDF Suez (-1,48% à 16,30 euros) pâtissait d'un abaissement de recommandation par la banque HSBC.

À l'inverse, Veolia Environnement (+3,78% à 10,97 euros) progressait après un relèvement de recommandation par Morgan Stanley.

Enfin, Bureau Veritas gagnait 0,15% à 22,68 euros. Le groupe s'est renforcé en Asie en acquérant deux sociétés en Inde et au Japon, a-t-il annoncé mercredi dans un communiqué.

Le Revenu, avec AFP

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant