Timide entrée en matière pour l'Australie

le
0
Timide entrée en matière pour l'Australie
Timide entrée en matière pour l'Australie

Face à des Fidjiens plus accrocheurs au retour des vestiaires, l'Australie s'est imposé grâce à sa première période (28-13). Plus brouillons dans le deuxième acte, les Wallabies devront hausser le ton contre le pays de Galles et l'Angleterre pour s'extirper d'une poule périlleuse.

Le debrief

Le point de bonus des Anglais en toute fin de match face aux Fidji pourra peser lourd. Encore plus quand on sait que l’Australie n’a pas pu inscrire un quatrième essai malgré une première période maîtrisée dans tous les compartiments du jeu. Sans briller, les Wallabies ont longtemps appuyé là où ça faisait mal, avec une conquête dominatrice qui les a mené en terre promise par trois fois. Mais la seconde période n’a pas dû être appréciée par Michael Cheika qui a vu ses hommes faiblir face à de vaillants Fidjiens. Une image marquera cette deuxième période, celle des trois lancers australiens récupérés par l’alignement des Iliens alors qu’ils étaient en position de marquer. Si cette déconvenue n’est pas rédhibitoire, elle pourrait compter au final dans une « poule de la mort » d’une rare densité.

Le joueur qui a crevé l’écran

David Pocock. Le troisième ligne aile australien, replacé en troisième ligne centre après la blessure de Palu, a été d’une efficacité sans faille. Deux ballons portés parfaitement construits l’ont mené dans l’en-but.

Le tweet qui nous a fait rigoler

La stat dont on se souviendra

122. Comme le nombre de plaquages des Australiens. C’est 39 de plus que les Fidjiens qui ont mis la main sur le ballon la plupart du temps.

Les joueurs à la loupe

Australie
POCOCK a étalé toute sa puissance derrière les ballons portés, franchissant par deux fois la ligne. Pour son premier match de Coupe du monde depuis huit ans, GITEAU n’a pas beaucoup pesé sur le jeu. Si FOLAU a franchi à plusieurs reprises, faisant 90 mètres balle en main, il n’a pas non plus été rayonnant comme à son habitude. FOLEY a parfaitement géré l’alternance du jeu et a été très bon défensivement, résistant à plusieurs reprises aux percussions des avants fidjiens. Les touches seront à revoir pour le capitaine MOORE qui a perdu trois lancers d’affilé devant la ligne.

Fidji
VOLAVOLA s’est rattrapé d’un premier match raté face aux Anglais. Auteur du seul essai fidjien, il a beaucoup plus tenté, franchissant par deux fois la ligne australienne grâce à des feintes de passes superbes. NADOLO a accusé le coup, défendant souvent très haut et n’étant pas très efficace dans son rôle de buteur. QERA a été très efficace en défense, gagnant trois ballons au sol. NAKARAWA a été remuant malgré sa fâcheuse tendance à jouer le ballon à une main, « à la fidjienne ».

La feuille de match

CM2015 (Groupe A) / AUSTRALIE – FIDJI : 28-13

Millenium Stadium de Cardiff (67 250 spectateurs environ)
Stade couvert - Pelouse correcte
Arbitre : Glen Jackson (NZL)

Essais : Pocock (26eme et 30eme) et Kepu (42eme) pour l’Australie – Volavola (60eme) pour les Fidji

Transformations : Foley (27eme et 43eme) pour l’Australie – Nadolo (60eme) pour les Fidji

Pénalités : Foley (9eme et 38eme) pour l’Australie – Nadolo (20eme et 46eme) pour les Fidji

Drops : Aucun

Cartons jaunes : Kuridrani (73eme) pour l’Australie - Ma’afu (30eme) pour les Fidji

Cartons rouges : Aucun

Australie
Folau – Ashley-Cooper, Kuridrani, Giteau, Horne – Foley, Genia – Pocock, Hooper, Fardy – Simmons, Douglas – Kepu, Moore (c), Sio

Sélectionneur : Michael Cheika

Fidji
Talebula – Nayacalevu, Goneva, Lovobalavu, Nadolo – Volavola, Matawalu – Talei, Qera, Yato – Nakarawa, Cavubati – Saulo, Tuapati, Ma’afu

Sélectionneur : John McKee

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant