Times Square sous haute sécurité pour ne pas perdre la boule

le
0
PAS D'INCIDENT À TIMES SQUARE POUR LE NOUVEL AN
PAS D'INCIDENT À TIMES SQUARE POUR LE NOUVEL AN

NEW YORK (Reuters) - Plus d'un million de personnes ont fêté l'arrivée de 2016 sans incident à Times Square, la célèbre place de New York ayant été placée sous surveillance renforcée pour la nuit de la Saint-Sylvestre.

La transition vers la nouvelle année a été marquée par la traditionnelle descente de la boule lumineuse sous les feux d'artifice et les confettis.

Environ 6.000 policiers, en civil ou en tenue, soit 500 de plus qu'il y a un an, avaient été dépêchés sur le site accompagnés de chiens renifleurs, sous l'oeil de centaines de caméras de surveillance.

La ville déployait pour la première fois pour la Saint-Sylvestre son "Critical Response Command", unité dotée de policiers lourdement armés et entraînés à gérer des situations telles que celles des attentats de Paris du 13 novembre qui ont fait 130 morts ou la tuerie de San Bernardino en Californie, qui a fait 14 morts le 2 décembre.

Le département de la Sécurité intérieure a classé la fête à Times Square au niveau d'alerte numéro 2 sur un échelle de cinq points, le niveau 1 étant le plus préoccupant. Cette note a été réservée au "Tournoi de la parade des roses" qui doit se tenir vendredi à Pasadena en Californie. Environ 700.000 personnes sont attendues à la 127 édition de ce défilé qui remonte à 1890.

La fameuse, "crystal ball", d'un diamètre de 3,6 mètres et d'un poids de près de six tonnes, a descendu lentement à partir de 23h59 (04h59 GMT) le long d'un mât situé sur le toit du One Times Square pour se poser soixante secondes plus tard, à minuit au moment de la nouvelle année.

Plus de 100 millions d'Américains et un milliard de personnes dans le monde devaient regarder l'événement à la télévision.

La tradition du rassemblement à Times Square la nuit de la Saint-Sylvestre remonte à 1904, année où le New York Times a installé son nouveau siège au One Times Square, ce qui a donné son nom à la place, réputées pour ses enseignes lumineuses géantes.

(Laila Kearney avec Steve Gorman à Los Angeles et Frank McGurty à New York; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant