Tim Kaine : un "bon gars" sur le ticket d'Hillary

le
0
Hillary Clinton a choisi le sénateur Kaine, un homme à la réputation sans tache. Mais ce pragmatique pourrait déplaire aux soutiens de Sanders.
Hillary Clinton a choisi le sénateur Kaine, un homme à la réputation sans tache. Mais ce pragmatique pourrait déplaire aux soutiens de Sanders.

Un "nice guy", ce sont les mots qui reviennent le plus souvent pour qualifier Tim Kaine. Des mots qui peuvent se traduire par gentil, affable, sympathique, bref, Tim Kaine est un bon gars. Même ses collègues conservateurs ont du mal à lui trouver des défauts. Quand des journalistes demandent à des républicains de Virginie ce qu'ils pensent de Tim Kaine, douze secondes de silence s'écoulent avant que le représentant Bob Goodlatte lâche : "Je n'ai vraiment aucun commentaire." Le sénateur de 58 ans est décidément un oiseau rare. Malgré une longue carrière en politique, il a aussi très peu de casseroles. Le contraire d'Hillary Clinton, qui a un nombre incalculable d'ennemis et traîne depuis des années une ribambelle de scandales, réels ou inventés.

LIRE aussi Pourquoi l'Amérique déteste Hillary Clinton

C'est sans doute pour cela qu'elle a décidé de faire de Tim Kaine son colistier, apparemment poussée par Bill son mari et Barack Obama. Le sénateur a d'autres avantages. Il parle couramment espagnol et vient d'un État, la Virginie, qui joue un rôle-clé dans les élections de novembre.

Pragmatique

Fils d'un soudeur de Kansas City, il a fait ses études de journalisme mais, trouvant la profession "trop cynique", oblique vers le droit à Harvard. Il prend une année sabbatique pour aller comme missionnaire catholique au Honduras...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant