Tiers payant : le gouvernement veut y aller mais reste flou sur les modalités

le
10
Tiers payant : le gouvernement veut y aller mais reste flou sur les modalités
Tiers payant : le gouvernement veut y aller mais reste flou sur les modalités

La généralisation du tiers payant chez les médecins en 2017, le sujet phare de la loi santé de Marisol Touraine, la ministre de la Santé reprenant la promesse électorale de François Hollande pourrait être remis en cause. Selon les Echos, le gouvernement s'apprêterait à reculer face à la grogne des médecins et avant les élections départementales.

Selon le quotidien économique, un groupe de travail créé fin janvier par Marisol Touraine aurait mis à jour toutes les difficultés techniques pour mener à bien cette réforme notamment avec les risques de retards de paiement de la consultation pour les médecins par la Sécu. Selon Les Echos, si le délai normal de remboursement est de quatre jours par transmission électronique, il est de 42 jours avec une feuille de soin papier. Et les médecins «ne sont parfois jamais remboursés.»

Par ailleurs, selon les chiffres de la Caisse nationale d'assurance maladie, le taux de tiers payant s'élève pour l'instant «à 35% des consultations avec 1,6% de rejets chez les généralistes, 1,9% chez les spécialistes». Or, selon les syndicats de médecins, leurs affiliés n'ont pas le temps de vérifier si le remboursement a bien été pratiqué, ni d'effectuer les démarches nécessaires pour être payés. Ils manifesteront une nouvelle fois le 15 mars juste avant l'examen de ce texte le 17 mars en commission de l'Assemblée nationale.

Selon Les Echos, le gouvernement pourrait trouver une porte de sortie en jouant sur les mots. La solution serait bien de généraliser ce dispositif en 2017 mais en ne le rendant pas obligatoire pour les médecins ou en le réservant uniquement pour des affections de longue durée, pour les étudiants... Dans l'entourage de la ministre de la Santé on affirme qu'il «n'y a rien de tangible» avant de démentir l'information des Echos.

Selon Jean-Marie Le Guen, secrétaire d'Etat aux relations avec la parlement a affirmé sur ITélé que la généralisation du tiers ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • saggy le lundi 2 mar 2015 à 16:05

    çà sent les élections ....çà pue la démagogie , le clientélisme ...

  • saggy le lundi 2 mar 2015 à 15:45

    MST baisse son froc !!!

  • saggy le lundi 2 mar 2015 à 14:07

    10000 habitants 3 pharmacies çà ne désemplit pas !!! chercher la cause !!

  • M6762365 le lundi 2 mar 2015 à 13:52

    encore une mesure électoraliste...à quand les vrais réformes ?

  • help05 le lundi 2 mar 2015 à 13:42

    Ne me dites pas que les médecins se battent pour la sécu.

  • paspil le lundi 2 mar 2015 à 13:27

    et pq pas la fin du monde ...

  • MIKE3000 le lundi 2 mar 2015 à 13:09

    Tiers payant généralisé= fin de la Sécu!

  • paspil le lundi 2 mar 2015 à 12:50

    les francais attendent depuis trop longtemps cette mesure ...

  • faites_c le lundi 2 mar 2015 à 11:26

    Les brillants technocrates qui ont conçu cette idée ont-ils enquêté sur cette pratique! Etant en ALD, la SS ne récupère les franchises et participation forfaitaires que lorsque je vais chez un professionnel qui ne pratique pas le tiers payant. S'ils pratiquent tous le tiers payants pour tous les assurés, expliquez moi comment la SS va recouvrer les franchises? Le déficit n'est pas assez important?

  • lorant21 le lundi 2 mar 2015 à 11:16

    risque de non paiement + incitation à la surconso médicale.. tout pour plaire!