Tiers payant généralisé : faisable ou pas ?

le
3
Tiers payant généralisé : faisable ou pas ?
Tiers payant généralisé : faisable ou pas ?

Le tiers payant généralisé suscite un tollé chez les médecins qui mettent en avant des arguments... pas toujours légitimes. Passage en revue des points faisant polémique.

Le système de santé est prêt ? NON. Le rapport de l'inspection générale des affaires sociales (Igas) de juillet 2013 sur la faisabilité du tiers payant généralisé conclut que, si ce dispositif est bien réalisable techniquement, il lui faut, pour être efficace, plusieurs aménagements, et donc du temps : cinq ans. La ministre de la Santé veut le mettre en place en 2017.

Cela va coûter cher aux médecins ? PAS FORCÉMENT. Des études ont montré que le traitement d'une feuille de soins par le médecin coûte l'équivalent de 3,50 ¤. Le médecin passe déjà du temps sur la facturation de ses patients dont il télétransmet chaque soir à l'Assurance maladie les feuilles de soins. La question se pose en fait pour la partie du remboursement due par les complémentaires. Trop complexe, le système obligerait les médecins à passer par un « facturier », moyennant quelque 5 000 à 6 000 ¤ par an. C'est ce que font de nombreux pharmaciens. Le plus simple aurait sans doute été de contraindre les complémentaires à standardiser leurs systèmes de remboursement puis à se réunir sur une plate-forme unique, les médecins n'auraient alors qu'un interlocuteur au lieu d'environ 500.

Cela va susciter une surconsommation de soins ? NON. On le sait depuis la mise en place de la CMU, couverture maladie universelle, et de sa version « complémentaire santé », la CMU-C, permettant à cinq millions de Français d'être soignés gratuitement. Si dans les premiers mois ses bénéficiaires vont plus souvent consulter que la moyenne, parce qu'ils ont longtemps renoncé à se soigner, très vite la consommation s'aligne sur la norme.

Cela va améliorer l'accès aux soins ? OUI, EN PARTIE. Un tiers des Français disent avoir renoncé au moins une ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • MIKE3000 le lundi 5 jan 2015 à 08:42

    au lieu et place tiers payant généralisé, ils feraient mieux de faire payer un % de la facture pharmaceutique avec remboursement différé d'un mois! Les habitués de la consultation feraient un peu plus attention!

  • crcri87 le lundi 5 jan 2015 à 08:06

    Après les médicaments les soins et consultations : histoire que personne ne sache combien coûte la Sécu et ses dérivés.C'est une gabegie.

  • abacchia le lundi 5 jan 2015 à 07:55

    Ça n'est que la continuité dans l'assistanat et l'infantilisation qui règnent en maîtres dans notre pays. Ne plus avoir à débourser quoi que ce soit pour se soigner revient à effacer de plus en plus en plus, dans la tête de tous les patients, le véritable coût des soins !