Tiens, revoilà Ghezzal !

le
0
Tiens, revoilà Ghezzal !
Tiens, revoilà Ghezzal !

Rachid Ghezzal a vécu un été particulièrement agité. Étincelant lors de la deuxième partie de saison l'année dernière, il s'est attiré les foudres de son président en refusant de prolonger son contrat à l'OL à l'intersaison. Mais au moment de retrouver la Ligue des champions, c'est tout un club qui mise sur lui pour oublier les forfaits de Lacazette et Fekir.

Il s'est révélé aux yeux du grand public lyonnais dans la froideur d'un après-midi de janvier. Alors que l'ESTAC pensait gâcher la fête lors de l'inauguration du Parc OL, le nouvel écrin de l'écurie rhodanienne, Rachid Ghezzal a réveillé les siens d'une superbe frappe du gauche, venue nettoyer la lucarne de Paul Bernardoni pour redonner l'avantage aux siens dans ce match inaugural. Un but libérateur pour des Lyonnais en plein doute, après une série de cinq défaites en six matchs de championnat. Six rencontres suivies depuis le banc de touche par l'ailier algérien, jamais véritablement entré dans les plans d'Hubert Fournier et de son 4-4-2 losange. Frustré par son manque de temps de jeu, le gaucher de vingt-quatre ans songeait même à quitter son club formateur quelques jours avant l'ouverture du mercato hivernal. Angers s'était montré très intéressé à l'idée d'accueillir l'international algérien, mais la décision de remplacer Hubert Fournier par Bruno Génésio sur le banc lyonnais est venue chambouler le destin de " Rachon " entre Rhône et Saône. " Rachid est un joueur important. Je pense qu'il va rester avec nous jusqu'à la fin de la saison ", confie le nouvel entraîneur lyonnais, en conférence de presse dès sa prise de fonctions. Génésio, qui l'a dirigé dans les équipes de jeunes à l'OL, connaît parfaitement le potentiel de son ailier. Alors, quand il décide de remplacer le 4-4-2 losange cher à son prédécesseur par un système en 4-3-3, il laisse à Ghezzal le soin d'animer l'aile gauche de l'attaque lyonnaise. Un choix payant puisque l'Algérien permet aux Gones de retrouver de l'allant lors de la deuxième partie de saison, en inscrivant notamment sept buts et en délivrant cinq passes décisives.

Aulas : " Rachid, maintenant, arrête tes conneries et signe à Lyon ! "


Après avoir porté l'OL sur ses frêles épaules pendant cinq mois, permettant notamment aux Rhodaniens de se qualifier directement pour la Ligue des champions, Ghezzal reste flou quant à son avenir. Jean-Michel Aulas affirme vouloir prolonger son bail, qui arrive à échéance en juin 2017, mais le natif de Décines snobe les propositions du président lyonnais, jugées insuffisantes par son entourage. Si l'OL s'est refusé à divulguer le montant de son offre dans la presse, les dirigeants rhodaniens…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant