Tibéhirine : Trévidic en mission à Alger

le
0
Le juge veut évoquer les conditions de nouvelles auditions et de l'exhumation des crânes des religieux.

Une partie d'échecs. Depuis des semaines, le juge Marc Trévidic progresse avec la minutie d'un démineur pour mener jusqu'à son terme l'enquête sur l'assassinat des moines de Tibéhirine, enlevés dans leur monastère dans la nuit du 26 au 27 mars 1996 avant que leurs têtes soient retrouvées deux mois plus tard sur le bord d'une route de montagne. Arrivé lundi à Alger, où il est censé rester jusqu'à mercredi soir, le magistrat devrait enchaîner les réunions pour essayer de fixer les conditions dans lesquelles sera exécutée la commission rogatoire internationale délivrée en décembre 2011. Depuis lors, le juge antiterroriste attend un feu vert des autorités algériennes pour se rendre sur place et comprendre les circonstances obscures des sept assassinats.

Si, aux yeux d'Alger, la culpabilité du GIA ne fait guère de doute, cette thèse officielle s'est écorn...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant