Tiananmen : mea culpa de l'ex-maire de Pékin

le
0
Dans un livre d'entretiens, Chen Xitong propose une relecture des événements à laquelle se refuse toujours le pouvoir.

Le massacre de Tiananmen est une «tragédie regrettable, qui aurait pu être évitée». L'appréciation vient d'un ancien haut responsable communiste de l'époque, un acteur essentiel, l'ancien maire de Pékin Chen Xitong. L'homme, «purgé» en 1995, a aujourd'hui 81 ans. Dans un livre d'entretiens publié à Hongkong, il s'explique et propose une relecture des événements à laquelle se refuse toujours le pouvoir.

Juste avant la célébration du 23e anniversaire des événements de Tiananmen, ce lundi 4 juin. C'est la première fois qu'un cadre de 1989 exprime des regrets sur le sujet. À l'époque, Chen Xitong était considéré comme un «faucon», un partisan de la ligne dure qui aurait poussé à l'usage de la force contre les étudiants. On l'a ainsi accusé d'avoir exagéré la gravité de la situation dans ses rapports à Deng Xiaoping, incitant celui-ci à donner le feu vert à l'assaut de l'armée.

L'ancien maire s'attache aujourd'hui à minimiser son rôle dans le dra

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant