Tiananmen : la piste de l'attentat ouïgour

le
0
Pékin soupçonne des kamikazes de cette minorité turcophone et musulmane d'avoir causé la mort de 5 personnes, lundi à Pékin. VIDÉO - Tiananmen : la piste de l'attentat-suicide

Correspondant à Pékin

Haut lieu de la contestation à Pékin, la place Tiananmen pourrait avoir connu son premier attentat suicide. Le 4 × 4 qui s'est enflammé lundi devant la porte de la Paix céleste de la Cité interdite aurait été piloté par des kamikazes ouïgours issus de la province turcophone rebelle du Xinjiang, selon des sources citées par les médias. L'incident, qui s'est produit dans le centre névralgique du pouvoir, a fait 5 morts et 38 blessés.

Le véhicule de couleur claire a fauché des piétons sur le trottoir, tuant une touriste philippine et un visiteur chinois, avant de s'embraser sous le portrait de Mao. Les trois occupants de la voiture, qui auraient utilisé une substance inflammable, sont morts dans les flammes. Selon le quotidien offic...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant