ThyssenKrupp envisage des cessions d'actifs dans l'acier

le
0
THYSSENKRUPP BAT LE CONSENSUS AU 3E TRIMESTRE
THYSSENKRUPP BAT LE CONSENSUS AU 3E TRIMESTRE

FRANCFORT (Reuters) - ThyssenKrupp a confirmé vendredi ses objectifs annuels après avoir fait état pour le troisième trimestre de son exercice en cours d'une baisse moins marquée que prévu de son bénéfice opérationnel, sa division industrielle ayant en partie compensé une baisse de la demande pour l'acier.

Le premier sidérurgiste allemand a également dit qu'il avait reçu des marques de grand intérêt de la part d'investisseurs susceptibles de racheter ses aciéries déficitaires aux Etats-Unis et au Brésil.

Ces annonces ont fait bondir le titre ThyssenKrupp à la Bourse de Francfort où, vers 12h45, il progressait de 5,78% à 16,55 euros alors que l'indice regroupant les valeurs industrielles européennes perdait 0,54%.

Les sidérurgistes sont confrontés à une forte baisse de la demande en Europe et au Japon ainsi qu'à une croissance ralentie en Chine.

Le distributeur allemand d'acier Kloeckner a lancé cette semaine un avertissement sur ses résultats 2012, multipliant par deux, à 1.300, le nombre d'emplois qu'il va supprimer en raison d'un affaiblissement plus marqué que prévu de l'économie européenne.

"Les perspectives pour les activités acier de ThyssenKrupp sont très mauvaises. De ce fait, le marché se concentre sur la cession de Steel Americas et des questions d'endettement", a dit Stefan Freudenreich, analyste chez Equinet.

Les investisseurs espèrent que les ventes des actifs acier du groupe au Brésil et aux Etats-Unis permettront à ThyssenKrupp de se désendetter.

"Nous constatons un intérêt réel du marché et discutons avec plusieurs investisseurs potentiels", à déclaré ThyssenKrupp en référence à ses aciéries brésilienne et américaine.

ThyssenKrupp, qui fabrique également des ascenseurs et des sous-marins, a annoncé pour la période avril-juin un résultat opérationnel (Ebit) ajusté de 122 millions d'euros, contre 570 millions il y a un an et 78,9 millions attendus en moyenne par les analystes interrogés par Reuters.

ThyssenKrupp a dit qu'il prévoyait toujours un bénéfice opérationnel autour de 500 millions d'euros pour l'exercice 2011-2012. Le consensus est de 404 millions, contre 1,76 milliard dégagé sur l'exercice précédent.

Marilyn Gerlach Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant