ThyssenKrupp cède à Arcelor et Nippon Steel son acier aux USA

le
0
Les deux partenaires débourseront environ 1,1 milliard d'euros pour s'offrir cette unité de production pratiquement neuve.

En s'associant à parité avec Nippon Steel pour racheter l'aciérie américaine de ThyssenKrupp, ArcelorMittal réalise un joli coup double financier et industriel.

Les deux partenaires qui exploitent déjà conjointement une aciérie aux États-Unis débourseront 1,55 milliard de dollars (soit environ 1,1 milliard d'euros) pour s'offrir cette unité de production pratiquement neuve. L'usine située à Calvert dans l'Alabama est le principal actif de «Steel Américas» valorisé à 3,3 milliard d'euros dans les livres de ThyssenKrupp.

ArcelorMittal, déjà bien implanté aux États-Unis, compte dégager 60 millions de dollars de synergies grâce à cette acquisition.

Le groupe se dote ainsi d'une capacité de production de 5,3 millions de tonnes pour faire face à l'explosion de la demande de l'industrie automobile américaine en pleine renaissan...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant