Thot, l'école qui apprend le français aux réfugiés

le
0
Judith Aquien, Héloïse Nio et Jennifer Leblond sont à l'origine de Thot.
Judith Aquien, Héloïse Nio et Jennifer Leblond sont à l'origine de Thot.

Thot est "le dieu égyptien qui incarne le savoir et a inventé la langue pour propager la connaissance parmi les hommes". Mais c'est aussi le nom d'une école de français où les réfugiés et les demandeurs d'asile non diplômés de Paris et d'Ile-de-France pourront passer le Delf (une série de diplômes officiels délivrés par le ministère français de l'Éducation nationale, pour certifier les compétences en français). Ce projet, parrainé par le chanteur Abd al Malik, a été lancé grâce à une campagne de financement participatif, le "crowdfounding" comme disent les Anglo-Saxons (cliquer ici pour participer). Trois femmes bénévoles sont à l'origine de la création de l'école : Judith Acquien, Héloïse Nio et Jennifer Leblond. Pour consulter le reste de l'équipe pédagogique, il suffit de se rendre sur la plateforme de récolte de dons Ulule. Entretien avec Judith Aquien. Le Point.fr : Pourquoi avoir créé Thot ?

Judith Aquien : L'école s'adresse à ceux qui ne peuvent pas suivre les cours qui s'ouvrent en université, car ils ne sont pas diplômés dans leur pays d'origine. Le principe est d'offrir de la stabilité dans l'enseignement et donc de permettre aux élèves d'avoir un seul professeur référent et un seul lieu où apprendre. Pendant mon parcours scolaire, j'étais très perturbée lorsqu'un instituteur était remplacé en cours d'année. Donc, je me suis dit...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant