Thomson Reuters : WikiLeaks n'est pas un concurrent

le
0
Tom Glocer, PDG du groupe Thomson Reuters, est l'invité du Buzz Média Orange-Le Figaro.

Le leader mondial de l'information financière et professionnelle, Thomson-Reuters est né du rachat de la vénérable agence britannique Reuters par le groupe canadien de bases de données financières Thomson Corporation pour 9 milliards de livres (soit environ 13 milliards d'euros). Cette fusion a été effective au milieu de l'année 2008, juste quelques semaines avant le déclenchement de la grave crise qui a secoué toute la finance mondiale et Wall Street en particulier, en septembre 2008. «Cette période était bien difficile pour nous. Avant la fusion, 95% de nos revenus venaient des marchés financiers, mais depuis la fusion, ce pourcentage est désormais de 60%. Le monde de la finance est un marché très important pour nous, mais désormais la société est bien équilibrée du point de vue de sa position dans le monde, mais aussi des différents métiers: les marchés financiers bien sûr, l'agence de presse Reuters bien connue depuis longtemps, mais aussi des produi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant