Thomas Thévenoud sort du silence pour la première fois

le
1
Thomas Thévenoud sort de l'Élysée le 27 août 2014.
Thomas Thévenoud sort de l'Élysée le 27 août 2014.

En toute discrétion, Thomas Thévenoud aurait repris ses visites dans sa circonscription de Saône-et-Loire, apprend-on dans les colonnes du Bien public. Depuis sa démission du poste de secrétaire d'État au Commerce extérieur, neuf jours après sa nomination le 4 septembre dernier, le député n'était pas revenu sur l'affaire de problèmes fiscaux qui l'avait mis au ban de la politique.

Jeudi soir, lors d'une visite à Mazille (Saône-et-Loire), Thomas Thévenoud est revenu sur ses "déboires fiscaux", raconte Le Bien public. "J'ai commis des erreurs inexcusables", a confié le député aux élus de la petite commune d'environ 400 âmes. Et d'ajouter : "Je comprends bien le choc qu'elles ont engendré."

"Je n'ai pas menti"

"Aujourd'hui, je paie le prix de tout ça avec ma famille. On est en pleine irrationalité, et quel immense gâchis." Si l'ancien secrétaire d'État subit encore aujourd'hui les conséquences de cette affaire, il se défend de toute tromperie. Il estime "(s')être laissé déborder par (s)on engagement public", mais il l'assure : "Je n'ai pas menti, ni trompé l'administration fiscale".

Avant de venir à la rencontre des élus de Mazille, Thomas Thévenoud serait passé par le Carmel de la paix de Mazille, un monastère où vivent des religieuses depuis 1971. L'homme politique a déclaré voir aujourd'hui "les choses autrement".

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bordo le dimanche 1 fév 2015 à 17:57

    Il ment. Comment croire un type qui ne paye rien et vit largelent sur le dos des contribuables, en donnant sans pudeur des leçons de morale ?! Ses électeurs le lui feront payer.