Thomas Hollande complique le 14 Juillet de son père

le
2
Le président de la République devrait s'exprimer samedi sur les turbulences qui agitent sa famille.

Confusion. Le président de la République peut bien vouloir se consacrer à sa tâche, l'homme n'échappe pas à sa réalité privée. François Hollande est pudique à l'extrême. Mais on en sait paradoxalement beaucoup sur sa vie familiale et ses problèmes... Après le tweet assassin de sa compagne Valérie Trierweiler contre son «ex» Ségolène Royal, lors des dernières élections législatives, c'est son fils aîné Thomas qui a fait part de ses états d'âme, mercredi dans Le Point . «Ça m'a fait de la peine pour mon père, il déteste tellement que l'on parle de sa vie privée», a-t-il confié à l'hebdomadaire. Sans se rendre compte qu'il allait relancer la machine à pipoliser. Alors, Thomas Hollande ne souhaite «vraiment plus s'exprimer», dit-il, mais c'est trop tard. Le buzz est lancé.

À l'Élysée, le mélange des genres - même s'il est subi - agace. On attend plus que tout que le chef de l'État mette les points sur les i lors de son interview du 14 Juille

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • groundze le vendredi 13 juil 2012 à 11:08

    tenait-il tellement à ce que son EX soit presidente de l'Assemblée Nationale? c'est à dire qu'elle doit assister de par cette fonction à la plupart des dîners officiels

  • M4261473 le vendredi 13 juil 2012 à 09:49

    une famille NORMALE avec ses turpitudes