Thomas Helmer : " Heureusement, le but en or n'existe plus "

le
0
Thomas Helmer : " Heureusement, le but en or n'existe plus "
Thomas Helmer : " Heureusement, le but en or n'existe plus "

Champion d'Europe en 1996, l'ancien défenseur du Bayern Munich prend un peu de recul entre deux trains pour parler de cette épopée qui s'est achevée sur un coup de casque d'Oliver Bierhoff. Le présentateur de " Doppelpass ", l'émission culte du dimanche sur Sport1, en profite également pour faire un petit bilan du parcours de la Mannschaft lors de cet Euro.

Sur ce premier tour, la Mannschaft a une fois de plus montré qu'elle était une équipe de tournoi.
Je ne sais pas. L'Allemagne n'a fait qu'un seul bon match, face à une équipe d'Irlande du Nord relativement faible. Elle a eu beaucoup d'occasions de but, elle a montré ce dont elle était capable.

Face à une équipe de Pologne très bien organisée, on ne peut pas dire que c'était vraiment une contre-performance...
Oui, mais elle aurait dû mettre plus la pression, ce qu'elle n'a pas réussi à faire. Elle n'a presque pas eu d'occasions. Bien sûr, la Pologne a bien joué le coup, mais elle n'était pas supérieure non plus.

Pourquoi l'Allemagne a eu du mal face à la Pologne, selon vous ?
Elle a manqué de rythme, les situations en un contre un ont été mal gérées, elle n'a presque pas réussi de décalages... Sinon, vu qu'il n'y avait jamais vraiment quelqu'un dans l'axe, les centres n'ont trouvé personne.

La titularisation de Mario Gomez contre l'Irlande du Nord était donc une bonne chose.
Il n'y a pas que ça : la formation était bien. C'était plus offensif, à mon goût, il y avait un peu plus d'espace pour un Thomas Müller, par exemple, mais aussi pour un Mesut Özil, ce genre de joueurs incalculables. La présence de Gomez était une très bonne chose, parce que les défenseurs centraux adverses devaient s'occuper de lui. En conséquence, les autres joueurs offensifs avaient plus d'espace, et donc plus de possibilités.

« L'Allemagne est toujours mon favori numéro 1 »Thomas Helmer

Même si l'Allemagne n'a marqué qu'un but face à l'Irlande du Nord, vous estimez qu'il y a de quoi espérer pour la suite ?
Oui, même s'il ne faut pas oublier que si la Pologne avait marqué un ou deux buts de plus, elle serait passée première de la poule. C'est pour cette raison que Joachim Löw était mécontent du résultat. Il l'a dit en conférence de presse. Et il a raison.

Il y a quand même du positif à retenir, notamment la bonne surprise qu'est Josuha Kimmich.
Il a su saisir sa chance,…











Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant