Thomas Cook accuse des pertes records

le
0
En un an, le tour opérateur britannique a multiplié par 200 sa perte nette. Il va supprimer un millier d'emplois en fermant plus de 15% de ses points de vente au Royaume-Uni.

Durement frappé par la crise du tourisme dans les pays arabes, le voyagiste britannique Thomas Cook, véritable institution dans son pays, prend des mesures radicales pour assurer son avenir.

Après avoir renégocié in extremis un accord de refinancement avec ses banques, le numéro deux européen du secteur derrière TUI a annoncé ce mercredi une perte nette annuelle record de près de 521 millions de livres, et la fermeture de 200 de ses 1300 agences au Royaume-Uni. Les points de vente concernés fermeront dans les deux ans (en fonction de la durée des baux), entraînant la suppression de 1000 postes. En France, où Thomas Cook a 700 agences en propre et en franchise, aucun plan de fermeture n'est envisagé, assure un porte-parole.

«Le plan de redressement au Royaume-Uni reflète le niveau de difficultés opérationnelles», déclare James Hollins, analyste chez Evolution Securities à Londres. Ce spécialiste recommande aux investisseurs d'éviter la valeur et même le secteur, e

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant