Thierry Solère exclu de l'UMP pour trois ans

le
0
Le conseiller général Thierry Solère paie sa candidature dissidente face au ministre de l'Intérieur Claude Guéant.

Conseiller général UMP des Hauts-de-Seine, élu à Boulogne-Billancourt et candidat dissident face au ministre de l'Intérieur Claude Guéant, Thierry Solère a écopé d'une «exclusion provisoire» de l'UMP pour trois ans. La décision a été prise mercredi matin en bureau national du parti majoritaire. Les sénateurs UMP Pierre Charon et Jacques Gautier, qui se sont présentés en dissidence aux sénatoriales de septembre, respectivement à Paris et dans les Hauts-de-Seine, avaient été simplement condamnés à une «suspension».

Thierry Solère, qui a déjà commencé sa campagne dans la 9e circonscription des Hauts-de-Seine, a un délai de quinze jours pour contester cette décision. «Si le bureau politique confirme cette exclusion après mon recours, dit-il, ce sera un acte ad hominem destiné à tenter d'imposer aux forceps un candidat dont les Boulonnais ne veulent pas.» Il ajoute: «Si je suis exclu et non pas seulement suspendu, c'est aussi parce que je me présente fac

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant