Thierry Solère espionné : trois pontes de la DGSE entendus

le , mis à jour à 10:13
0

Le parquet de Paris a choisi d'aller vite pour ne pas laisser le dossier s'enliser. Les premières auditions ont commencé dans l'affaire de la surveillance présumée de Thierry Solère, l'adversaire de Claude Guéant lors des législatives de 2012 dans la circonscription de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). Depuis l'ouverture d'une enquête préliminaire pour « collecte frauduleuse de données à caractère personnel et d'atteinte à l'intimité de la vie privée », en avril, au moins trois hauts responsables de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) ont livré leur témoignage à la justice.

Bernard Bajolet, le directeur de ce service de renseignement, mais aussi le magistrat détaché boulevard Mortier, au siège de la DGSE, et le responsable de la direction technique ont été auditionnés par les gendarmes de la section de recherches de Paris pour faire la lumière sur les affirmations du « Monde ». Dans son édition du 13 avril, le quotidien faisait état d'une surveillance réalisée, à partir de mars 2012, sur le téléphone et les courriels de l'homme politique, grâce à « des moyens de la DGSE ». Thierry Solère (UMP) était alors engagé dans un bras de fer avec Claude Guéant, refusant de se démettre face au ministre de l'Intérieur sortant, candidat comme lui aux législatives. Le journal fait état de vifs débats internes à la DGSE entre, d'une part, la direction du renseignement, favorable à une certaine « liberté de manoeuvre », et, d'autre part, la direction technique, hostile à cette surveillance. La DGSE a démenti être impliquée.

Claude Guéant, pour sa part, a jugé « tout à fait scandaleux » le fait d'être assimilé à cette affaire et a demandé l'ouverture d'une enquête. « Le Monde », quant à lui, a maintenu ses affirmations.

Les auditions de ces dernières semaines étaient donc très attendues. Bernard Bajolet aurait indiqué avoir effectué des vérifications ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant