Thierry Le Hénaff : «Arkema est plus équilibré, plus rentable et plus résistant»

le
0
Thierry Le Hénaff, PDG d'Arkema. (© Arkema)
Thierry Le Hénaff, PDG d'Arkema. (© Arkema)

Âgé de 52 ans, Thierry Le Hénaff est diplômé de l’École polytechnique et de l’École nationale des ponts et chaussées. En 1992, il rejoint Bostik, filiale adhésif de Total (aujourd’hui rachetée par Arkema), dont il prendra  la direction en juillet 2011. Il est PDG d’Arkema depuis l’indépendance du groupe, qui est sorti du giron de Total en 2006 à l’occasion de son introduction en Bourse.

Arkema a publié ses résultats annuels début mars. Pouvez-vous revenir sur ce cru 2015 ? 
Thierry Le Hénaff :
Je suis content de boucler le dernier exercice des dix ans d’existence d’Arkema par une très belle année. En 2015, notre excédent brut d’exploitation a grimpé de 35%, dont 13% à périmètre constant, pour atteindre 1,06 milliard d’euros. Un chiffre record sensiblement supérieur à notre objectif de 1,02 à 1,04 milliard d’euros. La grande majorité de nos lignes de produits sont en croissance et le résultat net a progressé de 71%. Ces bons résultats ne sont pas le fruit du hasard mais la conséquence de la transformation d’Arkema engagée ces dernières années. Le groupe est plus équilibré, plus rentable et plus résistant. La part du chiffre d’affaires réalisée dans des activités considérées comme cycliques est, par exemple, tombée à 29%, contre 39% en 2014.

Bostik a été consolidé sur onze mois en

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant