Thierry Bricaud : " On ne peut pas hypothéquer la suite de la saison "

le
0
Thierry Bricaud : " On ne peut pas hypothéquer la suite de la saison "
Thierry Bricaud : " On ne peut pas hypothéquer la suite de la saison "

Suite à l'abandon d'Arnaud Démare lors de la 4eme étape du Paris-Nice, le directeur sportif de la formation FDJ Thierry Bricaud est revenu sur les raisons qui ont poussé le sprinteur français à quitter la route de l'épreuve ce jeudi.

Thierry Bricaud, qu’est-ce qu’il s’est passé avec Arnaud Démare, il a abandonné à cause de quoi ?
Arnaud a abandonné car, hier (mercredi) en début de course avec le froid, il a ressenti une douleur au-dessus d’un de ses genoux qui l’a gêné sur l’étape d’hier (mercredi) et, dès ce matin (jeudi), ça n’allait pas. Il a voulu essayer et il s’est rendu compte dès que c’était un peu dur, ça le dérangeait. On a préféré privilégier la suite de la saison.

C’était une étape pour lui, on a vu que Nacer Bouhanni a remporté l’étape. C’est un peu dommage pour lui, il s’en veut un peu ?
Non, il savait que c’était une étape pour lui. Maintenant, quand on n’est pas à 100% physiquement dans des courses de ce niveau-là, on ne peut pas s’exprimer comme on veut et, puis, on ne peut pas hypothéquer la suite de la saison donc c’était plus sage de sortir aujourd’hui (jeudi) parce qu’il n’y a plus de sprint d’ici Nice et, en plus, la douleur est là donc ça demande un peu de repos. Mais ce n’est pas très grave et ça va repartir très vite pour la suite.

Qu’est-ce qu’il reste à espérer pour l’équipe FDJ, qui a quand même déjà remporté une étape sur ce Paris-Nice ?
On va essayer de faire un très beau week-end. Il y a trois belles étapes accidentées qui vont arriver, on sait qu’il y a des échappées qui vont aller au bout. A nous de courir juste pour aller en chercher une deuxième.

Propos recueillis par notre envoyé spécial sur Paris-Nice, Nicolas BERTE

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant