Theyab Awana, le talon de la discorde

le
0
Theyab Awana, le talon de la discorde
Theyab Awana, le talon de la discorde

Theyab Awana, c'est avant tout l'histoire d'un penalty. Un penalty tiré du talon, lors d'un match entre les Émirats arabes unis et le Liban. Mais Awana, c'est aussi l'histoire d'un jeune homme foudroyé par la mort à 21 ans à peine.

Il aurait dû fêter ses 25 ans aujourd'hui. Malheureusement pour lui, la vie en a décidé autrement. Theyab Awana n'a que 21 ans lorsqu'il trouve la mort, victime d'un accident de voiture, un soir de septembre 2011. Fauché dans la force de l'âge, le joueur émirati n'aura pas eu le temps de montrer au monde l'étendue de son talent. Car, oui, Theyab était l'une des étoiles montantes du football aux Émirats arabes unis. Si ses qualités de footballeur n'avaient pas encore fait de lui un homme connu de tous, son audace, elle, l'avait propulsé à la postérité quand il avait inscrit un penalty du talon, dans un match face au Liban. Ce geste, jugé provocateur par beaucoup, restera finalement comme le principal fait d'armes d'un homme que la mort a choisi trop tôt.
Le geste fou
La scène se déroule en juillet 2011. Les Émirats arabes unis affrontent le Liban dans un match amical à sens unique. Les Émiratis se baladent face à des Libanais totalement dépassés. Le score est déjà de 5-2, lorsque les locaux ont l'occasion de donner encore plus d'ampleur au résultat sur penalty. Pour exécuter la sentence, c'est Theyba Awana qui se présente aux 9m50. Dans un match déjà gagné haut la main, le jeune joueur décide alors de se faire plaisir, mais, surtout, de faire le spectacle. Alors qu'il s'élance pour frapper dans le ballon, Theyab se retourne au dernier moment pour foutre un coup de talon dans la gonfle. Déstabilisé, le gardien n'esquisse pas le moindre geste, et la balle vient mourir au fond de ses filets. Sur la pelouse, les joueurs libanais sont fous, considérant ce coup de folie comme un évident manque de respect.


Le joueur semble d'ailleurs le comprendre et n'en rajoute pas avec une célébration très sobre. Seulement voilà, le mal est fait. Sur le banc, son coach, Esmaeel Rashed, voit également rouge et le fait immédiatement sortir. Pour celui qui était entré en jeu dix minutes auparavant, on peut parler de coup dur. La vidéo fait le tour du net et dépasse rapidement le million de vues, concédant à Awana une certaine notoriété. Mais si les internautes se marrent, ce n'est pas le cas de la Fédération émirati qui envisage de sanctionner le milieu de terrain pour son...





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant