Thévenoud provoque la colère de Falorni en commission à l'Assemblée

le
11
Thévenoud provoque la colère de Falorni en commission à l'Assemblée
Thévenoud provoque la colère de Falorni en commission à l'Assemblée

Il n'avait pas repris la parole dans l'Assemblée depuis son départ du gouvernement. Thomas Thévenoud, l'éphémère ex-secrétaire d'Etat au Commerce extérieur qui a dû démissionner début septembre à cause de déboires fiscaux, s'est exprimé ce mardi  lors d'une réunion en commission. L'intervention du député n'a pas du tout plu à l'un de ses collègues, Olivier Falorni, qui a quitté la salle.  

Le député de Saône-et-Loire participait ce matin à une réunion commune de la commission du Développement durable, dont il est membre, et de la commission des Finances. Les parlementaires auditionnaient le secrétaire d'Etat aux Transports, Alain Vidalies, sur les conséquences de la suppression de l'écotaxe poids lourds. A cette occasion, Thomas Thévenoud a interrogé le ministre sur un point technique concernant son territoire.

Une prise de parole qui a provoqué la colère du député de Charente-Maritime, Olivier Falorni. Ce dernier, qui réclamait il y a quelques semaines une «inéligibilité à vie» pour les députés qui manqueraient à la «morale publique», a rangé ses affaires, s'est levé et à quitté la pièce alors que son collègue s'exprimait encore. 

«Thévenoud ose venir parler a la commission développement durable. Je préfère quitter la salle. # dégoût # colère» a-t-il tweeté. L'élu apparenté radical avait déjà fustigé l'attitude «minable» de Thomas Thévenoud lorsque ce dernier était venu assisté mi-octobre à une réunion de la commission du Développement durable.

Thevenoud ose venir parler a la commission développement durable. Je préfère quitter la salle. #dégoût #colere-- Olivier Falorni (@OlivierFalorni) 18 Novembre 2014

En dépit de ses relations compliquées avec l'administration fiscale, les révélations qui se sont enchaînées sur ses supposés impayés, et les nombreuses pressions de ses camarades socialistes, Thomas Thévenoud est toujours député de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M898407 le mercredi 19 nov 2014 à 12:17

    Honte à ces élus sans scrupule et à leurs pairs qui les laissent en liberté de nuire.... Et attention au retour de bâton !!!

  • s.thual le mercredi 19 nov 2014 à 02:02

    pourquoi thevenoud n est pas ejecté ? le gvt et ses collègues pourraient faire pression,,,alors ?? y aurait il des cadavres dans les placards,,,ceci expliquerait peut etre cela !,,,

  • pichou59 le mardi 18 nov 2014 à 17:54

    une très bonne proposition : «inéligibilité à vie» pour les élus et assimilés qui manqueraient à la «morale publique» - avec cette loi, dans 10 ans, le nombre d'élus aura été divisé par 3 - on gagne sur tous les tableaux : les nuisibles et incompétents disparaissent et grosses économies, qui permettra de réduire nos impôts!!!! mais cela a été oublié par MOU 1er et tous ses petits copains énarques!!

  • loco93 le mardi 18 nov 2014 à 17:48

    Un agent du ministére du finance qui omet de payer ses impots est quasiment viré sur le champs mais lui, il est toujours député; tout va bien pour les élus qui fraudent dans notre pays; certains continuent même d'etre soutenus par une partie de la population, d'autres prétendent à devenir président. Visiblement c'est bon d'être verreux en france surtout on réussi son coup!

  • dhote le mardi 18 nov 2014 à 17:26

    Il est minable et peu rentable.

  • janaliz le mardi 18 nov 2014 à 17:20

    Par mimétisme on pourrait aussi se lever et déguerpir chaque fois que ces menteurs prenent la parole. On n'aurait pas fini de se balader et de partir sous des cieux plus cléments. Falorni devrait un peu réfléchir avant d'agir de façon aussi infantile. Les lois ce sont eux qui les font et les candidats eux qui les adoubent. J'en ai quelques uns dans ma région qui ne sont pas piqués des hannetons... Mais je tais les noms, les juges sont bien trop....

  • M9244933 le mardi 18 nov 2014 à 17:17

    Qualité première: l'absence totale de honte. Un cancer de la démocratie.

  • mipolod le mardi 18 nov 2014 à 17:11

    De la part d'un politique social.os, plus rien ne m'étonne. Cela devient si récurant que c'est systématiquement prévisible. Quand on associe politique-socialiste-fonctionnaire on est certain de toucher le fond de la lie.

  • bordo le mardi 18 nov 2014 à 17:01

    Ben faut comprendre, s'il est actif, et est présent en commission, Thévenoud touche ses 15 boules. Ce n'est tout de même pas sorcier à comprendre

  • dotcom1 le mardi 18 nov 2014 à 16:59

    Le maintient de Thévenoud, c'est comme pour le mariage homo. Certains préfèrent jouer l'apaisement et passer à autre chose.