Theraclion : David Caumartin répond à nos questions

le
0
David Caumartin, directeur général de Theraclion. (© Le Revenu)
David Caumartin, directeur général de Theraclion. (© Le Revenu)

La publication des résultats positifs d’une étude clinique menée à l’Université de Tubingen a relancé le titre de la medtech.

Spécialisée dans l’échothérapie, Theraclion utilise des «ultras-sons focalisés» pour traiter des tumeurs, sans chirurgie mais en provoquant, par échauffement, la coagulation des tissus et la necrose tumorale. Son appareil, Ecopulse, bénéficie d’une autorisation commerciale en Europe (marquage CE) pour trois indications médicales correspondant à des tumeurs bénignes (non-cancéreuses) : les nodules thyroïdiens bénins, les hyperparathyroïdies primaires et secondaires et les adénofibromes du sein.

Mais la medtech veut élargir son champ d'action et conquérir de nouveaux marchés. David Caumartin, son directeur général répond à nos questions.

Le Revenu : Vous venez de publier de nouvelles données cliniques dans le fibroadénome du sein : quelles sont les implications pour Theraclion ?
David Caumartin : Nous avons déjà démontré la capacité de notre technologie d’ultra-sons thérapeutiques, Echopulse, à réduire la taille des tumeurs. Dans ce nouvel essai, nous voulions cette fois démontrer notre capacité à les détruire totalement. Nous avons soumis 27 patientes, atteintes de fibroadénome du sein, à un protocole de traitement long (douze mois). Chez 24 d’entre elles, les nodules ont disparu. Ces

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant