Théorie du genre : Vallaud-Belkacem «regrette la parole infondée» du pape

le , mis à jour à 09:30
14
Théorie du genre : Vallaud-Belkacem «regrette la parole infondée» du pape
Théorie du genre : Vallaud-Belkacem «regrette la parole infondée» du pape

La ministre de l'Education nationale n'a pas apprécié les derniers propos du pape. Dimanche, il a accusé les manuels scolaires français de propager «un sournois endoctrinement de la théorie du genre ». 

 

Ce lundi matin sur France Inter, Najat Vallaud-Belkacem lui a répondu. «Je regrette ces paroles légères et infondées», a-t-elle lancé, estimant que le pape François «aura été lui aussi victime de la campagne de désinformation massive conduite par des intégristes, la formation Le Jeune, Vigi-Gender et d'autres».

 

La ministre conseille au pape, «lors d'un de ses prochains déplacements en France de venir à la rencontre des enseignants, de feuilleter lui-même ces manuels scolaires, ces programmes et de m'expliquer en quoi il y aurait une théorie du genre qui n'existe pas par ailleurs». 

 

 

Dans son avion le ramenant de Rome après trois jours dans le Caucase, le pape François avait raconté une anecdote rapportée par un père de famille français, effaré que son fils de 10 ans envisage de devenir une fille. Selon le pape, ce père de famille catholique a raconté comment son fils, interrogé pendant un repas de famille sur ce qu'il voulait faire plus tard, lui avait répondu : « Être une fille ». « Le père s'est alors rendu compte que dans les livres des collèges, la théorie du genre continuait à être enseignée, alors que c'est contre les choses naturelles », a déclaré le pape.

 

 «Je suis pleine de respect à son endroit, c'est cela qui me peine, je n'imaginais pas qu'il se laisse entraîner par un ami dans un gros mensonge, je l'invite à aller regarder avant de se prononcer à la légère», a encore ajouté la ministre.

 

 

«On a donc des intégristes capables d'embarquer le pape dans leur folie mensongère»

Najat vallaud-belkacem

 

Elle a également rappelé que les manuels scolaires n'étaient pas de la responsabilité du ministère et ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9821264 il y a 11 mois

    Madame , on ne conseille pas au pape : on souhaite , lors d'une visite en France , que sa sainteté puisse avec le President de la France consulter les feuillets scolaires . Quelle vulgarité !!!!!

  • serval02 il y a 11 mois

    En visite au Maroc, 3 pas derrière FH et un foulard sur la tête, c'était pour faire "genre" ?

  • M7097610 il y a 11 mois

    le pape ne se laisse pas endormir sagement par pimprenelle !

  • M7166371 il y a 11 mois

    insulter le pape François ...vivement mai 2017 qu'on tourne cette mauvaise page de notre histoire.

  • M7166371 il y a 11 mois

    elle aurait été mieux inspirée de conserver sa profession initiale , celle de gardeuse de chèvres , je suis certain qu'elle y excellait.

  • mucius il y a 11 mois

    Un diable avec une figure d'ange! La parfaite bolchevik

  • dotcom1 il y a 11 mois

    Infondée? Pourquoi avoir retiré en douce le manuel "ABC de l'Egalité" si elle n'avait rien à se reprocher?

  • M9244933 il y a 11 mois

    Mme Belkacem, vous qui avez réussi à bannir la notion de « en bon père de famille » des textes de loi lorsque vous étiez Ministre des Droits des femmes, et qui êtes maintenant Ministre de l’Education nationale, pouvez-vous aussi prendre position, avec force, sur la place des femmes dans la deuxième religion en France ? A ma connaissance, elles y sont un peu disons moins bien traitées que les hommes.

  • M3039634 il y a 11 mois

    Avoir nommé Madame Belkacem à la tête de ce Ministère est une des nombreuses erreurs de ce quinquennat. Vivement 2017 !

  • acharbi1 il y a 11 mois

    Elle ferait mieux de réagir sur les écoles salafistes en France, comme par exemple à Sevran où l'État français n'a aucun regard dessus