THEOLIA : THEOLIA 2008 résultats annuels

le
0

THEOLIA enregistre une perte annuelle nette de 244 millions d'euros en 2008

Conformément à son annonce du 26 mars 2009, le Groupe THEOLIA confirme enregistrer une perte nette de 244,1 millions d'euros sur l'exercice 2008, comparée à une perte de 48,6 millions d'euros (retraitée selon IFRS 5) en 2007.

La politique de développement ambitieuse menée dans le passé, caractérisée par la croissance externe et la multiplication des filiales, s'est heurtée à la crise financière mondiale actuelle, entraînant la constatations de pertes de valeur et de dépréciations d'actifs pour 105,6 millions d'euros. Au total, les charges et provisions non récurrentes, incluant ces dépréciations et pertes de valeur, ont impacté négativement l'exercice pour un montant de 201,9 millions d'euros.

La décision de ne procéder à aucune vente de fermes éoliennes en 2008 a privé le Groupe d'importants revenus et de la marge en découlant, et n'a pas permis d'absorber des coûts fixes significatifs.

Revue financière

Compte de résultat

Les comptes consolidés de THEOLIA ont été examinés par le Comité d'Audit et le Conseil d'administration, puis arrêtés par le Conseil d'administration dans sa réunion du 21 avril 2009, en présence des commissaires aux comptes.

Comptes consolidés
(en milliers d'euros)
31/12/2008 31/12/2007
publié
31/12/2007
retraité IFRS 5
Chiffre d'affaires 69 956 306 481 288 134
Résultat opérationnel courant (67 299) (3 250) 438
Résultat opérationnel (196 460) (38 726) (37 517)
Résultat financier (39 083) (7 941) (6 989)
Quote-part dans le résultat des entreprises associées (3 842) 589 (85)
Impôts 11 936 (2 729) (2 777)
Résultat net d'impôt des activités abandonnées ou en cours de cession (16 650) N/A (1 257)
Résultat net (244 098) (48 807) (48 625)

(1)      Suite à l'application de la norme IFRS 5 relative aux activités abandonnées ou en cours de cession, la majorité des sociétés de l'activité non-éolienne du Groupe sont enlevées des différents postes du compte de résultat consolidé pour être regroupées dans un poste unique « résultat net d'impôt des activités arrêtées ou en cours de cession ». Afin de permettre la comparaison avec l'exercice précédent, le compte de résultat 2007 a été retraité de l'impact des entités du pôle environnement concernées (Seres Environnement, Ecoval 30, SAEE, SAPE, Némeau, Therbio, CS2M et Thenergo).

Le chiffre d'affaires consolidé du Groupe s'élève à 70 millions d'euros au 31 décembre 2008, contre 288 millions d'euros (retraité IFRS 5) au 31 décembre 2007. Cette variation s'explique principalement par :

La forte augmentation des ventes d'électricité d'origine éolienne pour compte propre (+ 106 % par rapport à 2007) et pour compte de tiers (+ 61 % par rapport à 2007), compensée par : L'absence de ventes de fermes éoliennes sur l'exercice 2008, L'annulation de deux ventes (une ferme éolienne et un parc solaire), réalisées fin 2007, pour un montant total de - 31,4 millions d'euros, du fait de l'incapacité des acheteurs à obtenir un financement en 2008.

Au contraire, l'exercice 2007 a bénéficié de 218 millions d'euros de ventes de fermes éoliennes et 14,4 millions d'euros issus de la vente du parc solaire.

Le 3 septembre 2008, la précédente Direction avait annoncé sa volonté de conserver pour compte propre le maximum, voire la totalité des fermes éoliennes construites, sans communiquer la politique de financement associée. La crise financière profonde, limitant fortement l'accès au financement dans des délais restreints, a conduit la nouvelle Direction du Groupe à réactiver les ventes de fermes éoliennes qui devraient reprendre en 2009.

L'EBITDA consolidé du Groupe affiche une perte de 37,8 millions d'euros au 31 décembre 2008.

Souhaitant se conformer aux standards généralement reconnus par la communauté financière, le Groupe a modifié la méthode de calcul de son EBITDA, pour intégrer les provisions sur actif circulant et les paiements fondés sur actions.

A titre de comparaison, l'EBITDA (retraité selon IFRS 5) 2007 calculé selon cette nouvelle méthode, se serait élevé à 12,2 millions d'euros.

(en milliers d'euros) Vente d'électricité d'origine éolienne Ventes de fermes éoliennes à des tiers Activité non-éolienne Holding Total consolidé
EBITDA 2008
(nouvelle définition)
39 707 (28 440) (2 278) (46 810) (37 821)
EBITDA 2007
(retraité selon IFRS 5)
(nouvelle définition)
17 193 11 949 (2 048) (14 898) 12 195

L'EBITDA de l'activité vente d'électricité d'origine éolienne enregistre une forte croissance, tirée par l'impact en année pleine des 630 MW installés au 31 décembre 2007.

L'EBITDA de l'activité vente de fermes éoliennes à des tiers est en forte baisse due à l'effet conjugué de l'absence totale de ventes de fermes en 2008, de la perte sur marge de 2,7 millions d'euros suite à l'annulation d'une vente réalisée en 2007 et de l'impact de charges et provisions non-récurrentes pour 9 millions d'euros.

L'EBITDA de la Holding a été fortement impacté en 2008 par d'importantes charges et provisions non-récurrentes pour un total de 30,6 millions d'euros, incluant notamment :

une dépréciation de la créance issue de la vente des titres Thenergo, pour un montant de 15 millions d'euros ; le produit de la cession, dû depuis mi-janvier 2009, n'ayant pas été encaissé à ce jour, la Société a choisi de déprécier la totalité de cette créance ; la provision d'un acompte sur turbines réservées associé à un projet qui a été abandonné pour 10 millions d'euros.

Le résultat opérationnel du Groupe établit une perte de 196,5 millions d'euros au 31 décembre 2008, contre une perte de 37,5 millions d'euros (retraité selon IFRS 5) pour 2007. Cette forte baisse s'explique principalement par la comptabilisation d'importantes charges non-courantes en 2008.

En particulier, la politique de développement ambitieuse menée par la précédente Direction a conduit à plusieurs opérations de croissance externe, dont certaines réalisées dans un marché mondial très actif et en hausse. En application de la norme IAS 36, les tests de juste valeur effectués fin 2008, construits sur la valeur d'utilité évaluée par la méthode des flux de trésorerie futurs attendus, ont conduit à la comptabilisation de dépréciations significatives des goodwill et actifs au 31 décembre, pour un total de 105, 6 millions d'euros.

Par ailleurs, la vente des titres Thenergo en fin d'année a entraîné la comptabilisation d'une moins-value de cession pour un montant de 22,6 millions d'euros.

Le résultat financier du Groupe est passé de -7 millions d'euros (retraité selon IFRS 5) en 2007, à - 39,1 millions d'euros au 31 décembre 2008. Cette perte inclut notamment 33,3 millions d'euros de charges d'intérêts sur emprunts, dont la première charge d'intérêts sur l'OCEANE (emprunt convertible) en année pleine pour un montant de 13,5 millions d'euros.

Au total, la perte nette du Groupe s'établit à 244,1 millions d'euros au 31 décembre 2008, contre une perte de 48,6 millions d'euros (retraité selon IFRS 5) pour 2007.

Le total des charges et provisions non-récurrentes ayant impacté le résultat 2008 s'élève à 201,9 millions d'euros.

Endettement et trésorerie

L'endettement net est passé de 215,3 millions d'euros au 31 décembre 2007 à 498,1 millions d'euros au 31 décembre 2008 et se décompose comme suit :

(en milliers d'euros) 31/12/2008 31/12/2007
Retraité
Dettes financières (376 686) (346 261)
Emprunt obligataire convertible (1) (204 223) (195 953)
Autres passifs financiers (2) (8 338) (377)
Actifs financiers courants 296 1 127
Trésorerie et équivalents de trésorerie 90 823 326 197
Endettement financier net (498 128) (215 267)

(1)  Les montants indiqués correspondent à la composante dette de l'emprunt obligataire. Voire note 2.17 de l'annexe aux comptes consolidés 2008.

(2)  Les autres passifs financiers correspondent principalement à la situation, au 31 décembre 2008, des instruments de couverture de taux d'intérêt.

Les dettes financières, principalement composées de financements de projets sans recours à la maison-mère, ont faiblement augmenté. Au total, l'augmentation de l'endettement net reflète principalement la dégradation de la situation de trésorerie, qui reste tendue au 31 mars 2009, le produit des cessions récentes n'ayant pas été encaissé.

(en milliers d'euros) Trésorerie totale Groupe Trésorerie
totale holding
31 décembre 2007 326 172
31 décembre 2008 91 14
dont trésorerie disponible (1) 34 9
31 mars 2009 (2) 83 27
dont trésorerie disponible (1) (2) 26 16

(1)    Trésorerie disponible, ni engagée ni bloquée dans les sociétés support de projet. La trésorerie des filiales est principalement dédiée aux charges opérationnelles et ne peut être remontée à la Holding.

(2)    Chiffres non audités

Revue opérationnelle

Au 31 décembre 2008, le Groupe gère une capacité installée totale de 671 mégawatts (MW), dont 360 MW pour compte propre et 311 MW pour le compte de tiers, répartis en Allemagne, en France et au Maroc.

Au 31 décembre 2008, le portefeuille de projets éoliens en développement du Groupe s'élève à 2 580 MW, dont 247 MW en construction.

Le Groupe place l'exécution de ses projets au coeur de sa stratégie de développement. Des progrès ont notamment été enregistrés en matière de procédures de gestion et d'approbation des projets, ainsi qu'en matière de modélisation des cash-flows par ferme/projet.

Le Groupe prévoit la mise en service de capacités opérationnelles dans deux nouveaux marchés en 2009/2010 : l'Inde et l'Italie.

Perspectives

Le Groupe poursuit ses efforts en matière d'amélioration de sa gouvernance. Un diagnostic complet du gouvernement d'entreprise est actuellement en cours. Le Groupe souhaite renforcer son Conseil d'administration et a initié la recherche d'administrateurs additionnels.

Afin de renforcer sa situation de trésorerie, le Groupe se concentre sur la réalisation de son programme de cession des activités non-éoliennes et de vente de plus de 200 MW de projets et actifs éoliens. Parallèlement, la réduction des coûts se poursuit au siège, mais également dans les filiales.

Les mois à venir seront consacrés à la finalisation des travaux sur le modèle économique (plusieurs modèles sont actuellement à l'étude) et à la recherche de fonds destinés au financement du Groupe ou de ses actifs.

Compte tenu de l'incertitude pesant sur le programme de cessions, le Groupe ne fournit pas d'objectifs financiers ou opérationnels à ce stade.

A propos de THEOLIA

THEOLIA est un leader européen de la production d'électricité à partir de l'énergie éolienne. THEOLIA exerce ses activités en France, en Allemagne, en Italie, en Inde, au Brésil et au Maroc. THEOLIA est cotée sur le compartiment B d'Euronext Paris, marché réglementé de NYSE Euronext, sous le mnémonique TEO. La valeur est admise dans les indices SBF 120 et CAC MID100.

Pour plus d'informations

Edward F. McDonnell

Directeur des Relations Investisseurs

Tél : +33 (0)4 42 906 594

eddie.mcdonnell@theolia.com

THEOLIA

Société anonyme à Conseil d'Administration au capital de 39 746 992 ¤

Siège social : 75 rue Denis Papin BP 80199 - 13795 Aix-en-Provence cedex 3

Tel : +33 (0)4 42 904 904 - Fax : +33 (0)4 42 904 905 - www.theolia.com

THEOLIA est cotée sur le compartiment B d'Euronext Paris sous le code Mnemo : TEO

Information réglementée
Communiqués au titre de l'obligation d'information permanente :
- Communiqué sur comptes, résultats, chiffres d'affaires Communiqué intégral et original au format PDF :
http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-15735-theolia__communique-2008-resultats-annuels-28-avril-2009.pdf © Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com
Receive by email the next press releases of the company by registering on www.actusnews.com, it's free
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant