THEOLIA : Relance du développement et politique d’investissement raisonnée

le
0

Communiqué de presse

Aix en Provence, le 18 avril 2011

Relance du développement

et politique d'investissement raisonnée

        La dette financière nette est réduite de 158,5 millions d'euros

        La trésorerie de 110,5 millions d'euros permet d'assurer le déploiement des projets en réalisation

        La constitution d'un véhicule d'investissement pour accélérer le développement renforcera la croissance future

(en millions d'euros)       31/12/2010 31/12/2009 retraité (3) 31/12/2009 publié
Chiffres d'affaires (1) 154,5 294,4 328,6
EBITDA (2) 3,4 45,5 49,6
Résultat opérationnel courant (19,7) 23,4 27,8
Résultat opérationnel (34,5) 26,0 32,2
Résultat financier 45,6 (30,8) (30,8)
Résultat net 5,0 (25,2) (21,1)

(1)        En application de la norme IAS 8, retraitement du produit des ventes d'électricité de parcs détenus pour compte de tiers bénéficiant de contrats sans garantie de marge (cf. annexe 1 de ce communiqué).

(2)        EBITDA = résultat opérationnel courant + dotations aux amortissements + provisions pour risques non opérationnels.

(3)        En application de la norme IAS 8, retraitement suite à une correction d'erreur (cf. annexe 1 de ce communiqué).

Fady Khallouf, Directeur Général de THEOLIA, a déclaré : «  L'impact des difficultés passées reste important dans les comptes. En 2010, la Société a conduit avec succès une importante restructuration financière comprenant la renégociation de son emprunt convertible, qui a engendré un produit financier net à caractère exceptionnel d'un montant de 75 millions d'euros, et une augmentation de capital. Depuis, la Société s'est attachée à redynamiser son développement et à poursuivre son assainissement. Simultanément, la mise en place d'une stratégie de co-investissement basée sur le long terme progresse. L'objectif est d'atteindre la taille nécessaire pour assurer la rentabilité du Groupe et de profiter de nos positions et de l'expertise de nos équipes sur un secteur d'avenir. »

1


 

Restructuration financière de la Société

Au cours de l'exercice, THEOLIA a clôturé une importante restructuration financière, comprenant la renégociation de son emprunt obligataire et une augmentation de capital de 60,5 millions d'euros.

Cette opération a permis :

                                                                                     

        de réduire la dette financière de 142,4 millions d'euros entre le 31 décembre 2009 et le 31 décembre 2010, et

        d'augmenter la trésorerie de 16,1 millions d'euros entre le 31 décembre 2009 et le 31 décembre 2010.

La faculté conférée aux obligataires de demander le rachat anticipé de leurs obligations a été repoussée du 1er janvier 2012 au 1er janvier 2015.

Enfin, les obligations converties depuis l'entrée en vigueur des nouveaux termes de l'emprunt convertible (soit 1 381 945 OCEANEs à ce jour) ont permis de réduire de 21,1 millions d'euros le montant maximal à rembourser en cas de demande de rachat de l'ensemble des obligataires le 1er janvier 2015. A ce jour, le montant maximal à rembourser serait de 155,3 millions d'euros.

La situation financière globale du Groupe a ainsi été significativement améliorée et la dette financière continuera de baisser au fur et à mesure des conversions futures d'obligations.

2


 

Redynamisation de l'activité

La restructuration financière, clôturée en juillet 2010, a redonné au Groupe une flexibilité de gestion nécessaire pour relancer son développement.

En effet, l'important plan de cessions réalisé en 2009 et sur le premier semestre 2010, pour rétablir la situation de trésorerie du Groupe, avait réduit de 204 MW les capacités en exploitation du Groupe et de 90 MW son portefeuille de projets en développement.

De plus, les difficultés financières rencontrées par le Groupe entre mi 2008 et mi 2010 n'avaient pas permis de développer le portefeuille de projets et avaient réduit l'accès aux financements des projets en phase de réalisation.

La nouvelle situation financière du Groupe a rendu possible la réduction du rythme des cessions au cours du second semestre. Au 31 décembre 2010, la capacité installée totale exploitée par le Groupe est de 869 MW, dont 283 MW pour compte propre et 586 MW pour compte de tiers.

Parallèlement, le Groupe a poursuivi ses investissements à un rythme soutenu, mais selon une approche prudente et rigoureuse. En 2010, 41,8 millions d'euros ont ainsi été investis dans les projets éoliens en cours de développement, notamment en Italie, en Allemagne et en France.

Une gestion active du portefeuille de projets en développement a été reprise et de nombreuses avancées opérationnelles ont été enregistrées au cours du second semestre, dont :

        la mise en service du parc de Giunchetto en Italie, d'une capacité nette de 15 MW pour le Groupe,

        l'entrée en construction du parc de Gargouilles en France, d'une capacité de 18,4 MW pour compte propre,

        l'obtention d'un permis de construire libre de tout recours pour un parc de 12 MW en France, et

        la confirmation de la validité du permis de construire du projet de Giuggianello en Italie, d'une capacité de 24 MW, qui faisait préalablement l'objet d'un recours de tiers.


 

Début 2011, le Groupe a également :

        réalisé la mise en place du financement du parc de Gargouilles en France,

        poursuivi les travaux de construction de ce même projet avec l'arrivée échelonnée des éoliennes sur le site sur le mois d'avril, et

        entamé le processus de sélection des turbines pour le parc de Magremont en France, d'une capacité de 15 MW.

Le Groupe se concentre sur la réalisation de projets ayant obtenu un permis de construire et présentant des taux de rentabilité répondant aux critères d'investissement que le Groupe s'est fixés. L'objectif est double :

        accélérer les futures mises en service afin de renforcer les positions opérationnelles dans les quatre pays principaux du Groupe : la France, l'Allemagne, l'Italie et le Maroc, et

        optimiser l'allocation des fonds propres.

Parallèlement, le Groupe est engagé dans l'amélioration de sa gestion, notamment par :

        l'assainissement de ses dernières participations non éoliennes en vue de leur cession et/ou fermeture,

        la sortie souhaitée du partenariat en Inde, non favorable au Groupe dans sa définition actuelle,

        la poursuite de la politique drastique de réduction des coûts appliquée à l'ensemble des filiales,

        la gestion optimisée de la trésorerie, et

        le développement de synergies industrielles entre ses différentes implantations.

Enfin, le Groupe poursuit l'implémentation de sa stratégie de co-investissement à travers la mise en place d'un véhicule d'investissement. L'objectif est d'apporter au Groupe des moyens financiers additionnels pour permettre une croissance future encore plus rapide. Le travail réalisé a permis d'entrer en discussion avec des investisseurs de premier plan en vue d'un partenariat de longue durée.

3


 

Principaux impacts des difficultés passées sur les comptes 2010

Malgré tous les travaux entrepris pour le redressement de la Société depuis le second semestre 2010, les comptes consolidés annuels restent impactés par certaines difficultés liées au passé du Groupe.

La réduction de la capacité installée suite aux cessions réalisées en 2009 et début 2010 a réduit la performance de l'activité Vente d'électricité pour compte propre.

La principale cession de l'année, intervenue préalablement à la restructuration financière, n'a pas été réalisée dans des conditions favorables pour le Groupe et n'a enregistré qu'une marge très faible.

Un important travail d'analyse a été mené sur la principale filiale du Groupe, THEOLIA Naturenergien, en Allemagne. Les conclusions portent principalement sur l'activité d'exploitation de parcs éoliens pour le compte de tiers et sur l'évaluation de la valeur de la filiale.

En particulier, le Groupe a identifié un risque de non-recouvrement significatif de certaines créances anciennes liées à l'activité Exploitation. Au 30 juin 2010, une dépréciation de 3,6 millions d'euros avait été enregistrée sur ces créances. Une analyse plus détaillée a conduit à une dépréciation complémentaire de 5,4 millions d'euros au 31 décembre 2010, soit une charge totale de 9  millions d'euros sur l'exercice.

Le Groupe a provisionné des pertes futures liées à des contrats anciens de gestion de parcs éoliens pour compte de tiers, pour un montant de 4,7 millions d'euros. L'analyse conduite par le Groupe a mis en évidence que le niveau de production des parcs concernés ne sera très probablement pas en ligne avec le niveau de revenus garantis par ces contrats.

De plus, le Groupe a comptabilisé une dépréciation de 11 millions d'euros du goodwill de l'activité Développement, construction, vente en Allemagne. En effet, le Groupe a ajusté à la baisse les objectifs de cessions de parcs éoliens en Allemagne dans le cadre de l'activité « trading », activité historique de THEOLIA Naturenergien, à des niveaux qui lui semblent plus en ligne avec les conditions de marché. La valorisation par actualisation des flux futurs de trésorerie a mis en évidence une perte de valeur sur le goodwill initialement constaté.

Enfin, la comptabilisation d'une charge relative à l'accord transactionnel conclu avec deux membres de l'ancienne direction générale pour un montant de 1,4 million d'euros dans le cadre d'un contentieux qui les opposait à la Société a également impacté les comptes 2010.

Ces impacts négatifs ayant été compensés par un produit exceptionnel de 75 millions d'euros (nets de frais) lié à la décomptabilisation de l'emprunt obligataire suite à la révision des termes du contrat d'émission, le résultat net consolidé est un profit de 5 millions d'euros.

4


 

Revue financière

Il est précisé que les chiffres d'affaires publiés pour les exercices 2009 et 2010 ont été retraités du produit des ventes d'électricité de parcs détenus pour compte de tiers bénéficiant de contrats sans garantie de marge. En 2010, le chiffre d'affaires publié de l'activité Exploitation a été réduit de 33,3 millions d'euros et le chiffre d'affaires publié de l'activité Exploitation de l'exercice 2009 a été réduit de 34,2 millions d'euros (cf. annexe 1 de ce communiqué).

De plus, les comptes consolidés publiés pour l'exercice 2009 ont été retraités conformément à la norme IAS 8 suite à la décomptabilisation d'actifs cédés sur l'exercice 2009 et antérieurement, ayant un impact sur l'état de la situation financière et sur le compte de résultat publiés au 31 décembre 2009 (cf. annexe 1 de ce communiqué).

Le Conseil d'administration, réuni le 18 avril 2011, a arrêté les comptes consolidés de l'exercice 2010 établis selon les normes comptables internationales IFRS. Les procédures d'audit ont été effectuées. Le rapport de certification des Commissaires aux comptes est en cours d'émission.

COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE

Le chiffre d'affaires consolidé s'élève à 154,5 millions d'euros pour l'exercice 2010, en baisse de 48 %. Cette baisse est le reflet du changement de situation du Groupe. L'important plan de cessions de 234 MW de parcs et projets éoliens, réalisé en 2009 pour rétablir la situation de trésorerie du Groupe, avait largement alimenté le chiffre d'affaires de l'activité Développement, construction, vente. En 2010, le Groupe a vendu seulement 72 MW.

La décomposition du chiffre d'affaires par activité est la suivante :

ACTIVITÉS ÉOLIENNES Activité non-éolienne Total consolidé (1)
 
(en millions d'euros) Vente d'électricité pour compte propre   Développement, construction, vente Exploitation  
 
2010 37,5 110,6   5,0 1,4 154,5
2009 51,9   236,5   4,3   1,7 294,4
   
 
Variation - 28 %     - 53 % + 16 % - 18 % - 48 %

(1)        Le secteur Corporate ne génère pas de chiffre d'affaires et n'est donc pas présenté dans ce tableau.

L'EBITDA consolidé du Groupe s'élève à 3,4 millions d'euros en 2010, contre 45,5 millions d'euros pour 2009. Sa décomposition par activité est la suivante :

ACTIVITÉS ÉOLIENNES Activité non-éolienne (1) Corporate Total consolidé
         
(en millions d'euros) Vente d'électricité pour compte propre Développement, construction, vente Exploitation    
 
2010 24,7 (5,8) (12,9) 1,5 (4,1) 3,4
2009 35,2 (6,7) (1,0) 0,9 17,1 45,5
     
 
Variation - 30 %       + 13 % - 1 190 % + 88 %         - 124 % - 93 %

Il est rappelé que l'EBITDA consolidé enregistré en 2009 bénéficiait de l'effet positif de la reprise de deux provisions significatives dans l'activité Corporate pour un montant cumulé de 25 millions d'euros.

L'EBITDA du Groupe a été tiré en 2010 par l'activité Vente d'électricité pour compte propre, qui réalise un taux de marge sur chiffre d'affaires de 66 %.

Cet indicateur est toutefois pénalisé par quatre facteurs négatifs :

        le recul de l'EBITDA de l'activité Vente d'électricité pour compte propre, principalement du fait des ventes de parcs éoliens réalisées en 2009 et début 2010 qui ont réduit la capacité installée pour compte propre du Groupe ;

        l'absence de marge suffisante de l'activité Développement, construction, vente pour absorber les frais de structure ;

        la dépréciation de créances anciennes liées à l'activité Exploitation pour un montant de 9 millions d'euros, le Groupe considérant un risque de non-recouvrement ; et

        l'impact négatif de la cession de 39 % des titres du parc italien de Giunchetto pour un montant de 3,1 millions d'euros, notamment du fait de la décomptabilisation partielle du goodwill lié à ce parc.

Le résultat opérationnel du Groupe établit une perte de 34,5 millions d'euros en 2010, contre un résultat positif de 26 millions d'euros en 2009.

Les amortissements enregistrés par zone géographique en 2010 se répartissent comme suit (en millions d'euros) :

        Allemagne                                                                                                                (12,9)

        France                                                                                                                         (0,6)

        Reste du monde                                                                                                       (3,4)

Le Groupe a également provisionné des pertes futures liées à des contrats anciens de gestion de parcs éoliens pour compte de tiers prévoyant une garantie de revenu, pour un montant de 4,7 millions d'euros, et comptabilisé en « Autres produits et charges non courants » une charge relative à l'accord transactionnel conclu avec l'ancienne direction générale pour un montant de 1,4 millions d'euros.


 

Enfin, le Groupe a comptabilisé les dépréciations suivantes pour un montant cumulé de 13 millions d'euros (en millions d'euros) :

        dépréciation de goodwill en Allemagne                                                                                                            (11,0)

        dépréciation de goodwill en Italie                                                                                                         (0,6)

        dépréciation de projets inclus dans le portefeuille en France                                                       (1,8)

        dépréciation d'actifs en Allemagne                                                                                                     (0,7)

        diverses reprises                                                                                                                                      1,1

Le résultat financier du Groupe est un produit de 45,6 millions d'euros en 2010, essentiellement constitué (en millions d'euros) :

        d'un profit de décomptabilisation de l'emprunt obligataire                                                                           80,7

        de frais liés à la restructuration de l'emprunt obligataire                                                                (5,7)

        de la charge d'intérêt annuelle de l'emprunt obligataire                                                              (13,9)

        d'une charge d'intérêt relative aux emprunts des parcs en exploitation                                     (8,1)

        de la variation de la juste valeur des SWAP                                                                                       (2,5)

Au total, le résultat net de l'ensemble consolidé pour l'exercice 2010 est un profit de 5 millions d'euros, contre une perte de 25,2 millions d'euros en 2009.

ENDETTEMENT ET TRESORERIE

L'endettement net, en baisse de 158,5 millions d'euros, est passé de 396,1 millions d'euros au 31 décembre 2009 à 237,6 millions d'euros eu 31 décembre 2010, principalement suite à la restructuration financière clôturée en juillet 2010.

(en millions d'euros) 31/12/2010 31/12/2009
Dettes financières (222,1) (267,2)
Dont financements de projets (210,5) (238,7)
Emprunt obligataire convertible (1) (117,5) (218,7)
Autres passifs financiers (8,4) (4,5)
Dont instruments financiers ou SWAP (6,0) (4,5)
Actifs financiers courants 0,1 0,2
Trésorerie et équivalents de trésorerie 110,4 94,2
     
 
Endettement financier net (237,5) (396,1)

(1)        Les montants indiqués correspondent à la composante dette de l'emprunt obligataire.


 

La position de trésorerie nette du Groupe a augmenté de 16,1 millions d'euros sur l'exercice, notamment suite à l'augmentation de capital réalisée en juillet 2010.

La position de trésorerie se répartit comme suit :

(en millions d'euros) 31/12/2010 31/12/2009
Trésorerie bloquée 23,6 24,9
Trésorerie réservée aux SSP (1) 17,7 16,5
Trésorerie disponible 69,2 52,8
     
 
Total trésorerie et équivalents de trésorerie 110,4 94,2

(1)        SSP : société support de projet.

        POUR PLUS D'INFORMATIONS

Edward F. McDonnell
Relations Investisseurs
 
Tél : +33 (0)4 42 906 594
eddie.mcdonnell@theolia.com
Elodie Fiorini
Relations publiques et Communication
 
Tél : +33 (0)4 42 906 596
elodie.fiorini@theolia.com

THEOLIA

Société anonyme à Conseil d'Administration au capital de 112 710 902 ¤

Siège social : 75 rue Denis Papin - 13100 Aix-en-Provence - France

Tel : +33 (0)4 42 904 904 - Fax : +33 (0)4 42 904 905 - www.theolia.com

THEOLIA est cotée sur le compartiment C d'Euronext Paris sous le code Mnemo : TEO

Information réglementée
Communiqués au titre de l'obligation d'information permanente :
- Communiqué sur comptes, résultats, chiffres d'affaires Communiqué intégral et original au format PDF :
http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-23324-theolia-resultats-annuels-2010-def.pdf © Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com
Receive by email the next press releases of the company by registering on www.actusnews.com, it's free
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant