Theolia réduit ses pertes en 2014, veut accélérer en 2015

le
0

PARIS, 1er avril (Reuters) - Theolia TEO.PA dit vouloir accélérer son développement en doublant rapidement ses capacités en France et au Maroc après avoir restructuré sa dette et réduit sensiblement sa perte nette l'an dernier. Le spécialiste de l'électricité d'origine éolienne est resté dans le rouge l'an dernier, affichant une perte nette de 27 millions d'euros qui marque cependant une amélioration par rapport au résultat négatif de 46,6 millions enregistré lors de l'exercice précédent. Son résultat opérationnel s'est par ailleurs amélioré pour ressortir à 7,55 millions, à comparer à une perte opérationnelle de 6,03 millions en 2013, à la faveur notamment de la progression de 5% du chiffre d'affaires. Malgré des conditions climatiques peu favorables, la vente d'électricité pour compte propre, principale activité du groupe, a résisté, affichant une progression de 1% de ses revenus. "Sur la base d'un bilan assaini grâce au succès de la restructuration financière, notre ambition est d'accélérer notre développement et de doubler notre capacité installée en France et au Maroc à court terme", commente Fady Khallouf, directeur général de Theolia, cité dans le communiqué. Theolia prévoit d'une part la mise en service d'un projet de 21 mégawatts en France, actuellement en cours de construction, ainsi que le lancement de trois nouveaux parcs d'ici la fin de l'exercice en cours pour une capacité estimée à 52 MW. Au Maroc, la société doit choisir des constructeurs pour lancer la première phase d'un projet de 300 MW en collaboration avec la société Onee. Le communiqué : http://bit.ly/1I33qtu (Gwénaëlle Barzic, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant