Theolia : OPA manquée de Macquarie

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - Le fonds Macquarie European Infrastructure Fund n'a pas obtenu les deux tiers (66%) des droits de vote du capital de Theolia, condition sine qua non pour la réussite de l'offre publique d'achat. Le gestionnaire d'actifs australien a réussi à réunir 64,49% du capital et au maximum 64,79% des droits de vote.

L'Autorité des marchés financiers (AMF) en a conclu, vendredi, que l'offre n'avait donc pas de suite positive et qu'Euronext Paris publierait le calendrier de restitution des titres Theolia qu'elle a reçus en dépôt. L'offre portait sur plusieurs lignes de titres Theolia, les actions ordinaires, les actions non regroupées, les bons de souscription d'action et les obligations convertibles de type «océane» (obligations à options de conversion et / ou d'échange en actions nouvelles ou existantes).

Les termes de l'offre de Macquarie avaient été vivement contestés par des certains minoritaires dont Samy Chalah, président de l'ADAMT (Association de défense des actionnaires minoritaires de Theolia). Cette association a regroupé 152 actionnaires de Theolia, détenant environ 5% du capital, dont l'ancien président de l'exploitant d'éoliennes, Jean-Marie Santander. Cette association a déposé une plainte au pénal et envoyé une lettre à l'AMF. L'ADAMT y a énuméré un certain nombre de griefs qui l'ont conduite à conseiller aux actionnaires de Theolia de ne pas apporter leurs titres à l'offre du fonds de Macquarie : prix «dérisoire» de l'offre (1,70 euro par action), «soupçons d'entente illicite, de délit d'initié, de déloyauté du dirigeant, de tromperie, de conflit d'intérêts, de non déclaration à l'AMF, d'iniquité de traitement entre actionnaires», etc.

Conservez.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant