Théo : "S'il était interdit de prendre l'Inter dans PES, ce n'était pas pour rien !"

le
0
Théo : "S'il était interdit de prendre l'Inter dans PES, ce n'était pas pour rien !"
Théo : "S'il était interdit de prendre l'Inter dans PES, ce n'était pas pour rien !"

Il y a quelques mois, l'affaire Théo a occupé la scène médiatique, ravivant les tensions entre banlieue et police. Toujours convalescent, le jeune garçon nous reçoit chez lui, avec son grand frère Grégory. L'occasion d'évoquer sa passion pour le football, pour l'Inter, son club de c½ur, et parler des nombreux joueurs qui se sont mobilisés pour le soutenir.

Quelque temps avant l'incident, tu revenais d'un essai en Belgique.
Théo : Oui, c'était dans un club de D3. J'y avais obtenu un essai grâce à mes frères. J'étais officiellement au club, mais avec l'accident, tout a été annulé.

Tu voulais faire carrière ?
T : Oui c'était mon ambition, comme pour beaucoup de jeunes de cités. Mais j'ai souvent perdu la passion, je me suis lancé très tardivement. J'ai 22 ans.

Tu joues à quel poste ?
T : Milieu récupérateur, défenseur central ou attaquant. Je suis polyvalent.

Ton beau-frère est directeur du centre de formation au Havre. Pourquoi ne lui as-tu pas demandé de l'aide ?
T : Je voulais réussir par mes propres moyens. Mais bon... avant je ne considérais pas le foot comme quelque chose de sérieux, même si on m'a déjà dit que j'avais du talent. Je ne voulais pas travailler. Je pensais que les choses viendraient d'elles-mêmes, mais ça ne marche pas comme ça. Il faut s'appliquer, travailler, s'investir pour y arriver. Si un joueur comme Messi doit s'entraîner, ce n'est pas moi qui vais pouvoir m'en passer. Je l'ai désormais compris.

Gregory, tu confirmes que Théo a du talent ?
Grégory : Il sait mettre un pied devant l'autre, mais il n'a pas de talent exceptionnel. Théo est un joueur amateur. S'il était un phénomène, il ne serait pas là. Il n'y a pas à débattre davantage. Aujourd'hui, si un Ronaldinho traînait même sous un pont, ça se saurait tout de suite.
T : Tu connais les grands frères... Mais bon, il a raison.

Vidéo
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant