Thèmes de campagne : le nucléaire est-il écologique ?

le , mis à jour à 08:31
0
Thèmes de campagne : le nucléaire est-il écologique ?
Thèmes de campagne : le nucléaire est-il écologique ?

Pensait-il au générique des «Simpson» où Homer largue un lingot d'uranium fluorescent et hautement radioactif en pleine ville ? Yannick Jadot, ex-candidat écolo, a fait de la sortie du tout-nucléaire LE prérequis pour se retirer de la course à la présidentielle et soutenir le vainqueur de la primaire PS, Benoît Hamon. L'énergie issue de la fission des atomes est-elle bonne pour la planète ? La question revient avec une actualité brûlante alors qu'une grande partie des centrales françaises, prévues pour une durée de vie de quarante ans, approchent de leur date de péremption : 80 % des réacteurs ont été construits entre 1977 et 1987.

 

Des écolos de la première heure pronucléaires

 

Mais oui, les défenseurs de la nature favorables au nucléaire, ça existe. C'est le cas de Jean-Louis Etienne, figure de l'écologie, qui a constaté lors de ses expéditions polaires les conséquences du réchauffement causé par les émissions des centrales aux gaz ou au charbon. Les installations atomiques, elles, ne rejettent pas de CO2. «Aucune autre industrie n'est capable de produire de manière aussi propre», estime celui qui se dit un «pronucléaire d'avenir». Cet optimiste veut «croire dans la 4e génération de réacteurs capables de recycler les déchets nucléaires».

 

Moins connu du grand public, Bruno Comby, polytechnicien et ingénieur, préside l'Association des écologistes pour le nucléaire (AEPN), à laquelle adhère notamment Patrick Moore, cofondateur de... Greenpeace ! «Si le nucléaire provoque des réactions si épidermiques, c'est que l'opinion publique a découvert le pouvoir de l'atome avec l'horreur d'Hiroshima», soupire-t-il.

 

Quid des accidents ?

 

«Une électricité propre qui tue et pollue pour des siècles les environs de Tchernobyl ou de Fukushima, de qui se moque-t-on ?» ironise Charlotte Mijeon, porte-parole du réseau Sortir du nucléaire. Elle rappelle que la France a connu deux ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant