"The Interview" dépasse le million de dollars de recettes

le
0

LOS ANGELES, 26 décembre (Reuters) - "The Interview", la comédie qui a valu aux studios Sony Pictures le plus grave piratage informatique jamais subi par une entreprise américaine, a passé le cap du million de dollars de recettes au lendemain de son lancement aux Etats-Unis, bien qu'il ne soit projeté que dans un nombre réduit de salles. Cédant aux menaces des hackers qui ont revendiqué le piratage du 24 novembre, le studio hollywoodien, filiale du groupe Sony 6758.T , avait dans un premier temps renoncé à la sortie du film, qui relate les aventures de deux journalistes recrutés par la CIA pour assassiner le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un. Il a suscité la colère de Pyongyang qui y a vu "un acte de guerre" et les Etats-Unis lui ont imputé le piratage. Le revirement de Sony Pictures a été saluée par Barack Obama, selon lequel le studio avait "commis une erreur" en permettant à "certains dictateurs" d'imposer la censure aux Etats-Unis. "The Interview" est donc projeté depuis jeudi dans 331 salles des Etats-Unis, essentiellement des cinémas indépendants, ce qui représente moins de 10% du lancement prévu à l'origine. Les grands réseaux ont renoncé à le proposer par mesure de sécurité. "Ils (les studios Sony Pictures) ont fait un million de dollars de recettes, ce qui n'est pas si mal (...) compte tenu du fait que le lancement n'a été ce qu'il aurait dû être", a commenté Gitesh Pandya, rédacteur en chef de boxofficeguru.com. Selon Boxoffice.com, les recettes devraient atteindre 20 millions de dollars à la fin du week-end. Le film, qui a coûté 44 millions de dollars, est également disponible en téléchargement sur Google Play et YouTube Movie ou via Xbox Video ainsi que sur le site www.seetheinterview.com. (Erik Kelsey, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant