The Avener : "Ludovic Giuly préfère le hip-hop à l'électro..."

le
0
The Avener : "Ludovic Giuly préfère le hip-hop à l'électro..."
The Avener : "Ludovic Giuly préfère le hip-hop à l'électro..."

The Avener est un DJ niçois qui commence à bien tourner à travers toute l'Europe avec son style musical : la deep-house. Supporter de l'OGC Nice depuis toujours, il a même été abonné au Stade du Ray pendant quatre ans. L'occasion d'évoquer avec lui ses souvenirs d'ancien abonné, mais aussi ses rencontres avec Samy Traoré et Zinedine Zidane...

Vous avez posté une photo sur Twitter depuis les tribunes du Parc des Princes lors de PSG-Metz. Vous allez souvent au Parc ? C'était la première fois de ma vie que j'allais dans ce stade. Je vis à Paris pour des raisons pratiques depuis quelques années, mais je n'avais pas eu l'occasion avant, vu que je joue souvent le week-end. Là, c'était un mardi, donc j'avais le temps. J'ai été invité pour venir mixer à l'occasion de l'ouverture du Skybar (bar VIP du club, ndlr). Le cadre était sympa, ils ont transformé les anciennes cabines de journalistes en espace bar et on a une super vue depuis cet endroit. Bon c'est sûr que c'est une ambiance BCBG à l'intérieur, mais ils ont bien sonorisé le lieu. Ils y mettent le son d'ambiance du Parc, ce qui est assez surprenant.
Vous venez de Nice, votre club favori, c'est le PSG ou l'OGC Nice ? Je suis niçois et mon grand-père Dédé Casara a joué pour l'OGC NICE dans les années 50, donc je supporte ce club, même si j'ai pas eu la chance de le connaître, vu qu'il est mort deux ans avant ma naissance. J'ai vu plein de photos de lui. Je ne me suis intéressé au foot qu'à l'âge de 12 ou 13 ans. Mes potes étaient à fond donc j'ai suivi le mouvement. On supportait tous le Gym. J'ai été abonné de seize à vingt ans au club, dans la tribune Brigade Sud avec un pote, quand on jouait encore au stade du Ray. C'était un stade en plein milieu de la ville. Certaines personnes pouvaient voir le match depuis chez eux. Je regrette un peu l'ambiance du stade du Ray, le nouveau stade est très beau, mais on a perdu le côté chaleureux. Lorsqu'on avait contre nous le résultat, voire l'arbitrage, cela pouvait créer une solidarité négative, sans que 99% des supporters ne tombent dans la violence. C'était un bon moyen de se défouler pendant 90 minutes, même si on insultait l'adversaire, après le match on reprenait notre vie normale. En plus, là où le nouveau Stade a été construit, cela a abimé la plaine du Var, et je pense qu'il y avait d'autres solutions pour respecter l'aspect écologique.
Vous veniez au stade pour le match ou l'ambiance ? Je venais à chaque fois en espérant que Nice gagne, mais principalement pour l'ambiance et entonner des chants niçois. C'était une époque où il y avait moins de règles, moins de caméras. Une fois d'ailleurs, j'ai fini…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant