"The Artist" remporte six César, dont celui du meilleur film

le
0
OMAR SY, CÉSAR DU MEILLEUR ACTEUR
OMAR SY, CÉSAR DU MEILLEUR ACTEUR

PARIS (Reuters) - "The Artist" a triomphé vendredi aux César du cinéma, remportant six prix dont ceux du meilleur film, du meilleur réalisateur (Michel Hazanavicius) et de la meilleure actrice (Bérénice Bejo).

Omar Sy a remporté le César du meilleur acteur pour son rôle dans "Intouchables".

"The Artist" a également remporté les prix des meilleurs décors, musique et photographie.

"C'est un film qui part vraiment de très, très, très, très bas, dont personne voulait au départ, et là, on est au plus haut", a dit Michel Hazanavicius. "Ça fait une très belle histoire."

Cet hommage au cinéma muet d'Hollywood figure parmi les favoris de la 84e édition des Oscars du cinéma américain, dimanche, avec dix nominations.

Film muet en noir et blanc, il raconte les tribulations d'un acteur du cinéma muet hollywoodien qui voit sa carrière s'interrompre lors de l'irruption du parlant en 1927.

"The Artist" a remporté sept trophées aux Bafta, l'équivalent britannique des César, dont ceux du meilleur film, du meilleur réalisateur et du meilleur acteur pour Jean Dujardin, le 12 février.

Le jeu de Jean Dujardin a aussi été récompensé par le prix d'interprétation masculine au dernier Festival de Cannes.

"The Artist" a en outre remporté trois Golden Globes à Beverly Hills le 16 janvier : meilleur acteur dans une comédie ou comédie musicale, meilleure musique originale et meilleure comédie musicale ou comédie.

"COMME UN DINGUE"

"Je suis comme un 'ouf', je suis hyper content, j'ai fait genre 'j'm'en fous' mais je suis comme un dingue", a dit Omar Sy, sacré meilleur acteur.

Dans "Intouchables", qui narre l'amitié entre un riche tétraplégique et son aide-soignant, venu de la banlieue, Omar Sy partage l'affiche avec François Cluzet.

"Je vais essayer de continuer et de mériter ce prix", a dit Bérénice Bejo, en recevant le prix de la meilleure actrice. "Je le voulais vraiment."

Cette 37e cérémonie des César se déroulait dans un climat d'euphorie pour le cinéma français qui a connu une année record en 2011 avec 215 millions d'entrées en salles. Les trois quarts de la population sont allés au moins une fois au cinéma.

Les films nationaux sont en pointe dans ce record, avec "Intouchables" qui a attiré 19 millions de spectateurs depuis sa sortie en salle le 2 novembre, soit le troisième score de l'histoire du cinéma en France derrière "Titanic" (21,7) et "Bienvenue chez les Ch'tis" (21,4).

"Une séparation", réalisé par Asghar Farhadi, a remporté le César du meilleur film étranger.

"L'exercice de l'Etat" a remporté trois César et "Polisse" deux.

Jean-Baptiste Vey, avec Thierry Lévêque

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant