Thatcher divise au-delà de sa mort

le
0
Funérailles controversées, hommage au Parlement boycotté, les anti protestent.

«Opération True Blue». Les funérailles de Margaret Thatcher, au nom de code inspiré par la couleur du conservatisme, mercredi prochain à Londres, se préparent avec autant de précaution que le mariage princier ou le jubilé de la reine. L'événement, dont les plans sont discutés depuis quatre ans, donne des sueurs froides aux autorités. Pas seulement parce que la reine Elizabeth y assistera exceptionnellement, ainsi que de nombreuses personnalités internationales - on évoque Mikhaïl Gorbatchev, Nancy Reagan ou le dernier président de l'apartheid, Frederick de Klerk -, mais surtout dans la crainte de perturbations d'opposants. La mort de la Dame de fer à 87 ans, lundi, n'a pas donné lieu à une union sacrée mais au contraire fait ressurgir les controverses autour de sa politique.

Plus de 700 militaires et des centaines de policiers encadreront le cortège funéraire, qui cheminera de...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant