Thalys: Le parquet belge libère les six personnes interpellées

le
0
    BRUXELLES, 20 juin (Reuters) - Les six personnes 
interpellées par la police belge dans le cadre de l'enquête sur 
l'attentat manqué dans un Thalys reliant Amsterdam à Paris en 
août 2015 ont toutes été remises en liberté, annonce lundi soir 
le parquet fédéral de Belgique. 
    Aucune charge n'a été retenue contre eux. 
    Au cours des perquisitions menées parallèment dans la région 
de Bruxelles-Capitale, les policiers n'ont trouvé ni armes ni 
explosifs.  
    Le 21 août 2015, un homme armé d'un fusil d'assaut avait 
blessé trois personnes avant d'être maîtrisé par des passagers. 
  Monté en gare de Bruxelles, Ayoub el Khazzani, un 
Marocain de 25 ans, a nié tout projet terroriste. Mais selon le 
procureur de Paris, son projet apparaissait "ciblé et 
prémédité".   
    La Belgique, frappée par un double attentat djihadiste qui a 
fait 32 morts le 22 mars, redouble de vigilance depuis le coup 
d'envoi en France de l'Euro 2016 de football. 
    L'équipe des attentats de Bruxelles avait des liens avec les 
auteurs des attaques de Paris et Saint-Denis qui ont fait 130 
morts le 13 novembre 2015, selon l'enquête. 
    Samedi, trois hommes ont été inculpés pour tentative de 
meurtre terroriste et participation à des activités terroristes. 
  
 
 (Robert-Jan Bartunek et Julia Fioretti; Jean-Stéphane Brosse et 
Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant