Thalys-La SNCF va assurer la venue des familles des Américains

le
1

PARIS, 22 août (Reuters) - La SNCF va aider les familles des Américains qui ont maîtrisé vendredi le tireur du Thalys à venir en France si elles le souhaitent, a déclaré samedi à Reuters le président de la compagnie, Guillaume Pepy. D'après les premiers témoignages relatés par le ministre de l'Intérieur, un voyageur français, qui s'est trouvé face au suspect en allant aux toilettes, a d'abord tenté de l'arrêter avant qu'il ne tire plusieurs coups de feu. Puis deux passagers de nationalité américaine l'ont immobilisé au sol et ont écarté son armement. ID:nL5N10X078 "C'est des gens qui n'ont pensé qu'à la vie des autres, et en pensant à la vie des autres, ils ont sauvé directement beaucoup de vies humaines", a déclaré samedi Guillaume Pepy dans un entretien à Reuters. "Ce qui est particulièrement touchant, c'est que cet acte de bravoure de ces deux militaires américains rappelle des moments de solidarité entre les Etats-Unis et la France dans les moments les plus difficiles de l'Histoire", a-t-il ajouté. "En liaison avec l'ambassade (des Etats-Unis en France, NDLR), on va aider les familles, si elles le souhaitent, à venir en France. On va assurer leur venue", a indiqué Guillaume Pepy. François Hollande, qui recevra dans les prochains jours à l'Elysée les passagers ayant contribué à maîtriser le suspect de l'attaque pour "témoigner la gratitude de la France", s'est entretenu samedi après-midi avec Barack Obama. "Il l'a remercié chaleureusement pour la conduite exemplaire des citoyens américains qui ont empêché un acte extrêmement grave dans le train Thalys", indique la présidence dans un communiqué. Trois personnes ont été blessées vendredi à bord du Thalys qui reliait Amsterdam à Paris et qui a été arrêté en gare d'Arras (Pas-de-Calais). La première, blessée légèrement à la main est sortie de l'hôpital et a rejoint son domicile. Une autre, hospitalisée dans une structure spécialisée dans la chirurgie de la main à Lille, devait quitter ce service dans la journée, a indiqué le centre hospitalier régional universitaire (CHRU). Le dernier blessé, atteint au thorax, est hospitalisé aux soins intensifs à Lille. Son état est jugé "sérieux mais stable" et son pronostic vital n'est pas engagé, précise le CHRU de Lille dans un communiqué. (Chine Labbé)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M940878 le samedi 22 aout 2015 à 19:31

    c'est la moindre des choses ! et en première SVP ! je suis prêt à cotiser pour cet acte d'héroîsme peu courant en France , pays où on poursuit les victimes