Thales voudrait mettre la main sur Nexter

le
0
Le groupe prendrait une part de 25% dans un premier temps, rapporte La Tribune. A l'inverse, un rapprochement avec le groupe naval public DCNS serait écarté.

L'heure du grand bouleversement de l'industrie de la défense en France pourrait avoir sonné. A commencer par Thales qui s'apprêterait à prendre une participation de 25% au capital du groupe public d'armement terrestre Nexter, rapporte La Tribune. L'électronicien de défense envisagerait ensuite de prendre le contrôle de la société lors de sa privatisation.

A en croire le quotidien économique, le patron de Thales, Luc Vigneron a plaidé en faveur de cette opération et présenté les grandes lignes du projet au comité stratégique du groupe la semaine dernière. Le conseil d'administration devrait à son tour se prononcer mardi.

L'Elysée à la manoeuvre

Le quotidien indique par ailleurs que Luc Vigneron, ancien patron de Nexter, serait à l'inverse peu convaincu de la nécessité d'accroître la participation de Thales dans le capital du groupe naval public, DCNS. De fait, le groupe va demander à l'Etat une extension de trois ans de l'option d'achat (call) qui permet à T

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant