Thales pourrait prendre le contrôle de DCNS

le
0
Dassault Aviation ne s'opposerait pas à ce que Thales, dont il est l'actionnaire industriel de référence, prenne plus de 50 % du leader européen du naval militaire.

Thales pourrait prendre le contrôle de DCNS, le constructeur français de porte-avions, sous-marins et autres frégates. Le groupe de défense et de sécurité, détient déjà 25 % du capital de DCNS. Au terme d'un pacte signé entre l'État et Dassault Aviation lorsqu'il est devenu l'actionnaire industriel de référence de Thales, ce dernier détient une option d'achat sur 10 % supplémentaire du capital de DCNS. Dassault Aviation ne s'opposerait pas à ce que Thales puisse monter plus haut encore jusqu'à en prendre plus de 50 % donc le contrôle.

Mais Charles Edelstenne, PDG de Dassault Aviation, pose un préalable: « traiter le problème des ouvriers d'état » surtout si «on veut entrer en compétition à l'internationale». Mis à disposition de DCNS, les quelque 6000 ouvriers d'état relèvent de l'État par exemple en matière de d'augmentation de salaires. Pour 2011, le décret pris a gelé les augmentations de salaire en 2011, « hormis celles liées à l'avancemen

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant