Thales lutte contre les faux diplômes en Malaisie

le
0
Une des plus anciennes universités de Malaisie a commandé au groupe français un système capable de déceler les contrefaçons.

C'est une histoire de contrefaçon, de hasard et de haute technologie qui débouche sur une première mondiale. Voici un bon moment que les recteurs de Malaya, une des plus anciennes universités de Kuala Lumpur, en Malaisie, déplorent la prolifération de faux diplômes portant leur sceau. Chaque année, 7000 étudiants sortent de Malaya, munis du précieux document. Or, il est victime d'un fléau bien connu en Asie: la contrefaçon. Lors d'une rencontre avec les représentants de Thales pour le Sud-Est asiatique, les universitaires évoquent ce problème. Thales, avec ses spécialistes de la cryptologie et de la sécurité des applications, relève le défi.

Vérification sur smartphone

C'est ainsi que le groupe français a signé le premier contrat au monde de sécurisation de diplômes sous leur forme électronique et papier. Comment? En insér...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant