Thales : la continuité dans le changement

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - L'arrivée de l'ex-dirigeant de Vivendi à la tête de Thales, ?n'aura pas d'incidence majeure sur la stratégie du groupe, considérant qu'il poursuivra, dans les grandes lignes le travail engagé par son prédécesseur?.

Luc Vigneron n'a pas démérité puisqu'il a appliqué à la lettre la feuille de route que lui avaient fixée les deux grands actionnaires de la société d'électronique-défense, la famille Dassault et l'État. Mais il n'y a pas mis les formes, en particulier avec les syndicats.

De son côté, Oddo partage la même opinion, avec une nuance : qui de Dassault Aviation ou de l'État français aura le plus d'influence désormais sur la stratégie de Thales ? L'État a, en effet, demandé à un autre polytechnicien, Patrice Caine, actuel responsable des systèmes de protection d'infrastructures et de réseaux, de seconder Jean-Bernard Lévy.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant