Thales : jusqu'à 1500 départs volontaires

le
0
Confronté à une baisse importante de la demande sur ses marchés domestiques, le groupe cherche à alléger ses coûts de structure. Il annonce chercher des relais de croissance à l'export. La Bourse apprécie.

Après Renault, c'est au tour de Thales d'annoncer des départs anticipés. Le groupe d'électronique français projette jusqu'à 1500 départs volontaires de salariés en France en 2011 a annoncé mercredi son directeur des ressources humaines Loïc Mahé. Le dispositif vise à alléger les «coûts de structure» du groupe.

«L'estimation que nous faisons aujourd'hui peut aller jusqu'à une suppression de 1500 emplois» et «je m'engage à 100% sur des départs volontaires», a déclaré. Loïc Mahé. Thales compte actuellement quelque 68.000 employés dans le monde, dont 35.000 en France. A la Bourse de Paris, Thales grimpe de 1,35% à 26,98 euros, alors que le CAC 40 gagne 0,31%.

Ce plan devrait toucher la plupart des sociétés Thales en France et concerner les services des finances, juridiques, ressources humaines, administration, achats, communication et qualité.Ces 1500 départs volontaires représentent 2,3% des effectifs du groupe. Les économies réalisées participeront ü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant