THALES en petite baisse après le démenti d'une cession de sa signalisation ferroviaire

le
0

(AOF) - Thales recule de 0,47% à 79,82 euros. Le groupe a démenti les déclarations d'Arnaud Montebourg, de mettre en vente, ni d'adosser son activité de signalisation ferroviaire à qui que ce soit. L'équipementier aéronautique a réitéré son ambition de développer cette activité de signalisation ferroviaire et d'en faire le leader mondial au cœur des métiers du groupe. L'accord avec le chinois CRRC est un accord purement commercial – ce n'est pas un accord exclusif et ce n'est en aucun cas un accord capitalistique.

Il permet de répondre aux demandes des opérateurs de transport d'être compatible avec tous les constructeurs de matériel roulant : Alstom, Siemens, Hitachi, Bombardier, a souligné Thales.

L'excellence technologique de Thales a permis au groupe de se développer fortement ces quatre dernières années et de créer de nombreux emplois. En 2016, c'est 6000 embauches dans le monde et 2000 en France.

Aucun projet de cession ni d'adossement de cette activité de signalisation ferroviaire n'a été, ni n'est à l'étude, vis-à-vis de qui que ce soit, confirme Thales.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant