THALES dépasse ses objectifs 2015 et relève ses prévisions à moyen terme

le
0

(AOF) - Thales a fait état pour 2015 d’un résultat net consolidé part du groupe de 765 millions d’euros en hausse de 7%. Mis en avant par le groupe, le résultat net ajusté part du groupe a bondi de son côté de 44% à 809 millions d’euros. L’Ebit annuel du spécialiste de l’électronique de défense a progressé de 23% (+18% en organique) à 1,2 milliard d’euros, profitant notamment d’une contribution positive (22 millions d’euros) de la filiale DCNS alors que cette dernière avait pesé sur les comptes de Thales à hauteur de 117 millions d’euros en 2014.

Thales prévoyait un Ebit annuel compris entre 1,13 et 1,15 milliard.

L'Ebit 2015 du groupe a représenté 8,6% des ventes, ces dernières ayant augmenté de 8,4% (+4,5% en organique) l'année dernière à 14,06 milliards d'euros.

Thales a également annoncé une hausse de son dividende de 21% à 1,36 euro. S'il est approuvé ce dividende sera détaché le 30 mai 2016 et mis en paiement le 1er juin 2016. Le versement de ce dividende sera effectué intégralement en numéraire et s'élèvera à 1,01 euro par action, compte tenu de l'acompte de 0,35 euro par action déjà versé en décembre 2015.

Enfin, le groupe a fait état d'une augmentation de 31% de ses nouvelles commandes en 2015 à 18,88 milliards d'euros, ce qui lui permet d'atteindre un carnet de commandes au 31 décembre de 32,29 milliards. Il représente 2,3 années de chiffre d'affaires.

Fort de cette visibilité sur l'activité des années à venir, Thales a dit attendre une progression organique de son chiffre d'affaires de l'ordre de 5% en 2016. Cette évolution favorable, combinée à la poursuite des efforts d'amélioration de la compétitivité, devraient conduire Thales à afficher, sur la base des taux de change de février 2016, un Ebit compris entre 1,3 et 1,33 milliard d'euros, en hausse de 7 à 9% par rapport à 2015.

A moyen terme, le groupe d'électronique de défense revoit à la hausse son objectif : il vise à présent une progression organique de l'ordre de 5% pour les années 2017 et 2018, et confirme son objectif de taux de marge d'Ebit de 9,5 à 10% à cet horizon. La précédente prévision était une croissance "modérée" des ventes.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant